L’ambiance glaciale de Magical Girl Site

by Mogo chan on 22 avril 2018
Magical Girl Site ou Mahou Shoujo Site est l’adaption animée du manga du même nom de Sato Kentaro. L’animé comporte 12 épisodes et le manga en cours comporte 9 volumes. Le manga est édité en France par les éditions Akata mais l’animé n’est pour l’instant pas licencié dans l’hexagone. La diffusion de l’animé a débuté le 6 avril 2018.
Les deux protagonistes de Magical Girl Site

Les deux protagonistes de Magical Girl Site

Résumé de l’animé

L’histoire se centre autour de Aya Asagiri, jeune collégienne, harcelée dans son collège et battue par son grand-frère. Lorsqu’un soir, reposant sur son lit après avoir été violentée par son frère, son ordinateur s’allume et s’ouvre une page web intitulée « Magical Girl Site ». Sur ce site, un personnage qui viendrait du fin fond du deep web propose à Aya de devenir une Magical Girl. Le lendemain, elle reçoit dans son casier un « jouet » qui a la forme d’un pistolet.

L’administrateur du site Magical Girl Site

L’administrateur du site Magical Girl Site

Un animé psychologique et glaçant

L’ambiance de l’animé se fait tout de suite ressentir : les couleurs sont sombres, il y a très peu de musique et on ressent un véritable malaise dès les premières minutes du premier épisode. On voit Aya, les traits tirés, en train de se morfondre et hésitant à se jeter sous un train. Puis on la voit se faire harcelée par des filles de sa classe et le soir se faire battre par son frère.

L’animé met en avant certains vices de la société actuelle qui forcent à réfléchir sur leurs conséquences. Je pense notamment au nombre important de personnes se suicidant sous des trains en marche : lorsque Aya hésite à se suicider, un homme passe à côté d’elle et dit : « Est-ce que ce n’est pas un petit peu tôt pour ça ? » Ces paroles sont d’une violence inouïe. Et de même, le reste des passants ignorent totalement Aya, comme si cela était normal, aucune aide, aucun soutien ne lui ai apporté.

On remarquera aussi quelques minutes plus tard, des mots inscrits sur le bureau d’Aya incitant au suicide, ainsi que des violences physiques ou de mauvaises blagues faites par des camarades de classe. Bien évidemment, les professeurs sont au courant et ne font rien… Pourquoi ?? A cause d’un culte du secret…

Un point insiste aussi sur l’importance de la réussite et de l’honneur. Le frère d’Aya est l’aîné de la famille et c’est un garçon, son père place alors d’énormes espoirs en lui qui passent donc par la réussite scolaire et sociale. Une énorme pression pèse donc sur les épaules du jeune homme : il doit bien se comporter en société, ne pas ramener de mauvais résultats… L’avenir de la famille est placé entre ses mains. Et pour faire face à cette pression, le seul moyen qu’il ait trouvé pour se détendre est de battre et d’harceler sa petite soeur. Là encore quelque chose pose problème : Que font les parents ?? Entre le bruit des coups et les cris de leur fille, il est impensable qu’ils n’entendent pas ce qui se passe…

Et tout cela se passe dans les 10 premières minutes de l’animé… Et l’horreur n’est jamais loin…

Le concept de la « Magical Girl »

Le concept de la « Magical Girl » est particulier voire glauque, je m’explique. L’administrateur du site choisit ses proies (c’est je pense le terme le plus approprié) parmi les jeunes filles les plus malchanceuses et malheureuses en leur offrant un jouet et des pouvoirs magiques. Et c’est tout. Elles font ce qu’elles veulent. C’est-à-dire qu’elles peuvent décider de qui vit, qui meurt, elles peuvent jouer avec la vie des autres. Et pour ces jeunes filles en détresse, on peut imaginer qu’avec ces pouvoirs, elles pourront assouvir une vengeance certaine et s’en servir aussi d’échappatoire. Cependant, ces pouvoirs sont limités : plus une Magical Girl va utiliser son pouvoir, plus elle va se rapprocher de la mort.

Cela donne une dimension un peu perverse à Magical Girl Site : donner des pouvoirs en échange d’une vie à des personnes qui sont déjà en souffrance extrême, c’est un peu ironique et c’est un semblant de suicide masqué pour les jeunes filles et d’assassinat masqué pour l’administrateur.

L’existence de ces Magical Girl est encore floue, mais on va découvrir après quelques épisodes un enjeu et un événement tragique : le Tempest. On ne sait pas réellement ce que c’est mais quand il arrivera, ce sera la fin des Magical Girl et du monde.

Aya

Aya

Petite critique des premiers épisodes

Magical Girl Site a un univers très sombre, poignant, tragique qui vire parfois dans l’horreur. Je ne m’attendais pas à cela d’un Magical Girl mais ça change. Cet animé n’est évidemment pas pour tout public, la violence y est modérée mais le malaise est quand même très présent. Le fait qu’il mette en avant certains vices de la société le rend d’autant plus intéressant. Malgré ce froid constant de l’animé, on voit progressivement se créer une amitié entre les deux principaux protagonistes, il y a quand même un peu d’amour.

Je conseille en tout cas cet animé car il fait se poser des questions sur les défauts de nos sociétés. Bien que cela se passe au Japon, on peut faire des rapprochements avec les vices des sociétés occidentales, les faits existent mais les raisons et les conditions ne sont pas forcément les mêmes. Cependant, je déconseille l’animé quand le moral est au plus bas.

Votre réaction !
0%
0%
0%
0%
0%
0%
Derniers Titres