Tim Dup, l’étoile montante de la chanson française

by Laurineb on 5 octobre 2018

Il est probable que vous ne le connaissiez pas encore et pourtant, Tim Dup est à connaître !

Il commence à faire parler de lui, de ses textes et de ses musiques depuis plusieurs mois maintenant. Remarqué par son talent et son originalité, le jeune chanteur et compositeur de 23 ans seulement, ne cesse de nous surprendre et de grandir musicalement.

En octobre 2017, Tim Dup nous présentait son premier album « Mélancolie Heureuse » . 14 titres nous révélant une identité musicale très dense, oscillant entre la chanson et le rap. Cette alliance mêlant l’urbain et la poésie est la marque de fabrique de Tim Dup, lui donnant une originalité que nul autre ne sait exploiter comme lui aujourd’hui. Une jeunesse artistique qui fait des prouesses. Dans son album, on trouve des titres très rythmés et rappés tels que « Une Envie Méchante » ou « Paradoxe » , des ballades comme « Vers Les Ours Polaires » et même des morceaux 100% instrumentaux appelés « Fin Août ». Tim Dup casse les codes. Il a une personnalité à part, une identité musicale propre et commence petit à petit à se faire sa place dans le paysage musical français.

Dans le même genre musical, on pourrait le comparer à Eddy De Pretto, deux artistes français qui possèdent chacun une diction bien particulière ainsi que des textes frappants et très réfléchis.

Il a récemment été invité par le duo Synapson pour collaborer sur leur dernier album. C’est ainsi qu’est né le morceaux « Ce que l’on veut » mêlant l’électro de Synapson et la plume de Tim Dup. Un featuring curieux avec deux genres souvent difficiles à allier, mais qui est ici réalisé à la perfection. On y ressent en même temps la touche de Synapson à la production et l’âme de Tim Dup dans les paroles et le phrasé.

Dans son dernier morceaux intitulé « Mourir Vieux (avec toi) », Tim Dup surprend une nouvelle fois par sa maturité et son talent. Fort de ses paroles, la chanson raconte une histoire d’amour, passionnelle, puissante et éternelle.

« Je veux mourir vieux dans tes bras de soie; sous un ciel pluvieux pour que l’on s’y noie »

Mais toute l’originalité de la chanson réside dans le clip, paru le même jour, où l’on découvre un personnage qui est en réalité amoureux de l’absence. Il semble vivre une histoire fusionnelle et parfaite avec son âme sœur alors qu’il paraît ridicule aux gens qui le voient de l’extérieur. Un coup de génie, sublimement interprété par Tim Dup lui-même et réalisé par son ami Hugo Pillard.

Les sonorités de ce nouveau morceau sont pour le moins surprenantes et permettent à Tim Dup de sortir de son registre plutôt urbain pour expérimenter un registre plus cuivré, dansant et presque rétro.

Tim Dup est un petit prodige qu’il faut découvrir au plus vite. Il sera en tournée cet automne et cet hiver, il passera sûrement par chez vous! Si c’est le cas, allez découvrir son univers sur scène puisque c’est le meilleur moyen de le voir interpréter ses chansons et comprendre la signification de chaque texte… Vous serez subjugués!

Votre réaction !
0%
100%
0%
0%
0%
0%
Derniers Titres