Jean Pierre Giolitto : son livre blanc sur la prostate

Jean Pierre Giolitto est l’un des 1 448 urologues qui exercent en France cette spécialité chirurgicale. Ces professionnels de santé interviennent au niveau des troubles de l’appareil urinaire chez l’homme et la femme, ainsi que sur les dysfonctionnements de l’appareil génital masculin.

C’est également l’urologue qui est recommandé pour tout dysfonctionnement de la prostate. Il convient de rappeler à ce sujet que près d’un homme sur deux souffre après 50 ans d’une hyperplasie bénigne de la prostate.

Toutefois, cette glande est encore aujourd’hui sujette à certains tabous qui entravent les diagnostics précoces.

Qui est Jean-Pierre Giolitto ?

Né à Grenoble au sein d’une famille immigrée d’italiens, Jean-Pierre Giolitto a choisi très jeune de suivre des études de médecine. Il a en effet été bercé depuis son enfance dans de profondes valeurs comme le travail, l’effort et le service aux autres.

Lors de ses stages d’internat, il s’est dirigé vers le service d’Urologie du Centre hospitalier Universitaire de Grenoble dirigé par le Professeur Gilbert Faure, qui a été pour un lui un véritable modèle. L’étudiant a pu acquérir de solides compétences ainsi que des valeurs qu’il a appliquées tout au long de sa carrière : rigueur, éthique, écoute, convivialité…

C’est à cette période marquante que Jean-Pierre Giolitto a pris conscience de sa vocation pour la chirurgie, et plus particulièrement pour l’urologie.

Devenu médecin, il a réalisé une carrière riche en expérience et en rencontre, notamment dans ses fonctions de Chef de Clinique Urologique. Il a également formé de nombreux chirurgiens aux techniques de cœlioscopie et a été expert judiciaire pendant plus de dix ans auprès de la Cour d’appel.

Le Docteur Giolitto exerce actuellement au Centre Hospitalier du Pays Charolais Brionnais Centre Hospitalier intercommunal de Paray-le-Monial. Il poursuit sa carrière tout en adoptant un nouveau mode d’exercice qui repose sur un travail en équipe pluridisciplinaire.

En effet, l’urologie s’est peu à peu fragmentée en sous-spécialités et les urologues ne pratiquent ainsi plus l’ensemble du champ de l’urologie mais seulement une partie (comme l’andrologie, la cancérologie, la lithiase, etc.).

il a décidé de publier un livre gratuit sur la prostate  : cliquez ici pour le livre blanc du docteur Jean Pierre Giolitto.

lisez la suite de cet article pour en savoir plus sur son auteur.

Comprendre ce qu’est la prostate ainsi que son fonctionnement

Jean-Pierre Giolitto a décidé de publier un livre blanc sur la prostate afin de sensibiliser le plus grand nombre à cette glande du système génital masculin entourant l’urètre, située entre le pubis et le rectum.

Il est en effet important de savoir que de nombreux problèmes peuvent affecter la prostate, dont :

  • la prostatite, qui est une inflammation de la prostate ;
  • l’hypertrophie bénigne ou adénome de la prostate, qui est un grossissement de la prostate, une pathologie très courante chez les hommes plus âgés ;
  • le cancer de la prostate.

Ces pathologies peuvent entraîner de nombreux symptômes qui altèrent profondément la qualité de vie, comme des difficultés à uriner ou à vider la vessie, des envies très fréquentes d’uriner, des douleurs… En cas d’apparition de symptômes, ou de tout changement, il est important de rapidement consulter un urologue.

En effet, les urologues peuvent proposer diverses solutions à leurs patients, d’autant plus que les pathologies de la prostate se soignent de manière générale très bien. Les professionnels de santé peuvent soulager certains symptômes grâce à un traitement médicamenteux, tandis qu’un acte chirurgical est parfois nécessaire.Toutefois, dans le cadre d’un cancer de la prostate (qui est la 4e cause de mortalité par cancer avec 10 000 décès par an en France), il existe des risques de métastases.

Jean-Pierre Giolitto vous explique quand consulter un urologue ?

Si les femmes sont aujourd’hui sensibilisées à l’importance de consulter annuellement leur gynécologue, la démarche n’est pas encore inscrite dans les mœurs pour les hommes.

Pourtant, un avis médical peut les aider à soulager certains symptômes mais aussi à effectuer un diagnostic précoce, qui augmente les chances de guérison notamment dans le cadre du cancer de la prostate.

C’est pourquoi le Docteur Giolitto rappelle qu’il est primordial de consulter un urologue en cas de changement ou lors d’apparition de symptômes, et ce, sans tarder.

La prévention, un enjeu majeur pour Jean-Pierre Giolitto

Les hommes doivent connaître le fonctionnement de la prostate et adopter certaines habitudes de vie qui contribuent à prendre soin de soi.

Ainsi, il est vivement recommandé de pratiquer une activité physique régulière (30 à 60 minutes d’activité physique 3 à 4 fois par semaine) mais aussi de revoir son alimentation en privilégiant une alimentation riche en lycopène, en sélénium, en légumineuses et en vitamine E.

A contrario, il convient de réduire les boissons le soir et dans la nuit, limiter sa consommation d’alcool, de café et de tabac mais aussi avoir une alimentation variée et équilibrée afin d’éviter des troubles digestifs.

Autre point important selon Jean-Pierre Giolitto : le dépistage. Les urologues recommandent aux hommes âgés de 50 à 75 ans de réaliser un examen annuel qui comporte un toucher rectal ainsi qu’un dosage de PSA (l’antigène spécifique de prostate).

Cette recommandation s’applique également aux hommes de moins de 50 ans présentant des risques spécifiques.

Jean-Pierre Giolitto vous explique comment prendre soin de sa prostate ?

Le Docteur Giolitto rappelle qu’il est possible de surveiller soi-même sa prostate. Pour ce faire, il convient de réaliser un calendrier mictionnel, en notant au cours de plusieurs jours consécutifs les horaires de miction, les quantités évacuées, l’existence de pertes incontrôlées d’urine par exemple après une miction ou en cas de besoins impérieux difficiles à maîtriser.

Cette surveillance permet d’évaluer la qualité des mictions. En outre, il est conseillé de porter attention sur la qualité de la sexualité qui peut révéler certains dysfonctionnements : baisse de la libido, troubles de l’érection ou de l’éjaculation, réduction du volume de sperme…

En apprenant à être attentif à son corps et à son fonctionnement, il est ainsi possible de détecter certains changements. Il convient alors de les signaler à son médecin ou à un urologue afin de poser un diagnostic et avoir un traitement adapté.

Plus d’information sur


Boris Rabilaud
Les derniers articles par Boris Rabilaud (tout voir)

Dernieres Actualités

Articles connexes

Advertismentspot_img

Acutalités

Jean-Pierre Valentini, l’homme pressé

Jean-Pierre Valentini est né en Corse au cœur de la ville de Corte, le 5 février 1964. Assidu et consciencieux, il figure parmi les...

Quels supports de communication pour son entreprise ?

Faire de la publicité pour augmenter la visibilité de son entreprise et renforcer sa notoriété est un levier de communication bien connu des sociétés. Mais...

Quelles sont les étapes clés du passage d’un client en magasin?

Les entreprises ne peuvent plus se permettre d'ignorer le parcours du client. Une analyse régulière et approfondie est essentielle pour perfectionner chaque étape de...

Quelles études a fait le Docteur David Tisserant ?

Le Docteur David Tisserant est un expert gynécologue et chirurgien français. Il vous reçoit tous les jours dans son cabinet en France, précisément à...

Quelles études pour l’environnement ?

Lorsqu'on a une sensibilité pour l'écologie, il est possible de faire des études sur l'environnement. Cela permettra de mieux contribuer à la protection de...
Advertismentspot_img
error: Content is protected !!