Respecter les règles de sécurité quand on a une piscine pour assurer la sécurité de ses enfants
Respecter les règles de sécurité quand on a une piscine pour assurer la sécurité de ses enfants

Respecter les règles de sécurité quand on a une piscine pour assurer la sécurité de ses enfants

Afin de réduire les cas d’accidents de piscines, la législation a décidé d’imposer aux propriétaires de piscine un niveau de sécurité minimale. Désormais, les dispositifs de sécurité doivent strictement répondre à la norme NF P90-306. 

Plusieurs modèles de sécurité ont donc été recommandés aux propriétaires tels que la barrière piscine. Ce sont des dispositifs très fiables qui permettent d’éviter aux enfants l’accès aux eaux du bassin grâce à leur hauteur et leurs autres caractéristiques. Quelles sont les règles à respecter pour assurer la protection des enfants ? Quels sont les types de barrières de protection ?

Sécurité pour une piscine aux normes

Depuis 2003, la loi oblige tous les détenteurs d’une piscine à mettre en place un système de sécurité. L’objectif principal de cette réglementation est de limiter les risques d’accident et surtout ceux de noyades. De plus, les propriétaires de piscine sont libres de choisir leur système de sécurité.

Par ailleurs, le législateur a retenu plusieurs systèmes de sécurité comme étant éligibles parmi lesquels se trouve la barrière piscine. C’est un système de garde-corps qui doit être installé tout autour de votre bassin pour protéger les enfants d’éventuels accidents.

En outre, les différentes barrières de sécurités pour une piscine aux normes doivent respecter des règles assez strictes afin d’empêcher les jeunes enfants de l’escalader ou de l’enjamber. 

Les différents types de barrières de sécurités pour piscine

En général, il existe plusieurs modèles de barrière de sécurité qui ont été approuvés par la législation à cause de leur efficacité. Les modèles les plus utilisés sont les barrières fixes, les barrières amovibles et les barrières escamotables.

Les barrières fixes sont des barrières scellées dans le sol et qui ne peuvent en aucun cas être démontées. À l’inverse, les barrières dites amovibles peuvent être démontées ce qui vous permet de l’installer pour des occasions spécifiques. Une fois utilisées, elles peuvent être démontées en quelques minutes pour être rangé ensuite.

Les barrières escamotables sont les modèles les plus aboutis et les plus approuvés par la loi. En effet, c’est un système composé d’une barrière coulissante qui peut être manié manuellement ou automatiquement afin de refermer la piscine. Il faut savoir que l’installation de ce type de barrière requiert des travaux complémentaires sur mesure.

Par ailleurs, vous trouverez d’autres types de barrières légales moins populaires, mais tout aussi efficaces telles que les barrières pleines et les barrières aérées. Les barrières pleines se présentent généralement sous la forme d’un panneau en verre ou en plastique. Les barrières aérées par contre ont une forme de barreaux, grillages rigides ou parfois souples.

Les normes concernant les garde-corps piscine

En principe, tous les systèmes mis en place autour d’une piscine doivent respecter un certain nombre de règles strictes pour être autorisés. Toute barrière piscine doit se conformer à la norme NF P90-306 qui impose les caractéristiques suivantes :

  • La hauteur de la barre doit être d’au moins 1,22 mètre en quittant le sol
  • La garde au sol doit être au plus à 25 mm
  • Lorsque la barre dispose de plusieurs barreaux, ceux-ci devront être espacés de 45 à 102 mm
  • Les barrières doivent être installées à au moins 1 mètre du bord de la piscine
  • Les barrières doivent également être positionnées à plus de 1,10 m de toute forme de support comme une fenêtre ou un muret.
  • Lorsque le bassin est accolé à un mur d’habitation, il est impératif qu’aucun élément ne puisse permettre d’accéder au bassin comme une fenêtre ou un balcon.
  • Les clôtures de piscine doivent être très solides afin de supporter des chocs d’au moins 50 kg.
  • Les matériaux utilisés pour concevoir votre barrière de piscine doivent être lisses afin d’éviter d’éventuelles coupures.

Aussi, le portail de votre barrière doit disposer de 2 systèmes de verrouillages entre votre poigné, votre verrou et votre cylindre.

Dispositif de sécurité des piscines privées

Désormais, la législation impose à toutes les piscines privées à usage individuel ou collectif d’installer un dispositif de sécurité afin de prévenir tous risques de noyades. Les dispositifs à installer pour les piscines privées doivent observer des règles assez spécifiques.

En cas de non-respect de la réglementation, les propriétaires se verront obliger de payer une lourde amende. Quant aux piscines posées sur sol, démontables, gonflables ou elles ne sont pas concernées.

Ainsi, si vous êtes propriétaires d’une piscine dont le bassin est totalement ou partiellement enterré, vous devez vous conformer à la réglementation. Les piscines familiales, d’hôtel, de camping, de gîte rural ou réservée à des résidents doivent donc être munies de barrière de protection. Elles doivent également posséder un système d’alarme sonore qui informe de la chute d’un enfant dans la piscine.

À défaut de mettre en place ces équipements, le propriétaire peut opter pour l’installation d’une couverture de sécurité ou la conception d’un abri de type véranda qui recouvrent entièrement le bassin. Par ailleurs, il est recommandé d’installer la barrière de sécurité à au moins 1 mètre de la piscine pour plus de prudence

Dispositif de protection des piscines publiques

D’après le code de la construction et de l’habitation, les piscines enterrées non closes privatives conçues pour un usage individuel doivent posséder tout au moins un des dispositifs de sécurité recommandés. Les propriétaires ont donc le choix entre l’installation d’un abri, d’un système d’alarme, d’une barrière ou d’une couverture.

En général, les propriétaires qui ne tiennent pas compte de la réglementation encourent des sanctions pénales et parfois une amende de 45 000 euros peut être exigée.

Les clôtures de piscine à des prix réduits

Si vous recherchez un moyen d’obtenir des clôtures de piscine à des prix réduits, il vous suffit de visiter la plateforme et de regarder les différents modèles et ou tarif barrière piscine . Ils offrent des réductions sur la majorité de leur article, cela représente donc pour vous une occasion à saisir.

En général, le tarif des clôtures de piscine varie en fonction de la matière et du mode de conception. Les modèles moins chers sont les clôtures en filet souple d’aluminium et ceux en panneaux de plastique transparent. Ils sont accessibles à partir de 30-60 € le mètre linéaire. La clôture en panneaux de verre reste la plus onéreuse soit 400 euros, mais elle est souvent vendue en kit (poteaux et attaches).

Si vous avez un budget compris entre 150 et 400 € alors vous retrouverez dans cette tranche de prix les clôtures infrarouges (faciles à installer) et en fer forgé qui elles restent très élégantes. Les clôtures de piscine en bois quant à elles sont estimées à environ 100 euros le mètre linéaire. L’inconvénient dans leur usage est la nécessité de traiter le bois et de l’entretenir pour le protéger des intempéries.

Boris Rabilaud