Préparer votre brainstorming grâce à ces 4 jeux
Préparer votre brainstorming grâce à ces 4 jeux

Le brainstorming est une activité créative qui permet de sortir des sentiers battus pour résoudre des problèmes complexes et proposer des solutions originales. Cependant, la créativité n’est pas un simple robinet que l’on peut ouvrir et fermer mais une compétence, un muscle qui doit être exercé. Et comme pour toute pratique sportive, vous devez échauffer vos muscles créatifs avant de les solliciter.

En effet, se lancer dans une réunion brainstorming « à froid » peut nuire à votre efficacité et à celle de votre équipe : votre cerveau a besoin d’être mis en condition pour donner le meilleur de lui-même !

Voici quelques jeux pour brainstorming à essayer pour dégourdir vos muscles créatifs et renforcer vos capacités d’innovation et de résolution de problèmes.  

1. Mauvaises idées

Le brainstorming consiste à générer des idées sans porter de jugement. Les idées les plus créatives et farfelus sont reines. Pourtant, il est difficile de convaincre les autres de partager librement leurs idées.

Pour mettre tout le monde à l’aise, le jeux Mauvaises idées est idéal. Il aidera les membres de l’équipe à faire preuve d’ouverture d’esprit en les encourageant à envisager tous les avantages et applications possibles au plus folles des idées.

Etapes : 

  1. Formez des groupes de deux ou trois personnes. 
  2. Attribuez à chaque groupe une idée de produit objectivement mauvaise, par exemple « glaces au ketchup » ou « chaussettes en papier abrasif ».
  3. Donnez aux groupes cinq minutes pour discuter de tous les avantages, utilisations et arguments de vente potentiels du produit qui leur a été attribué. 
  4. Demandez à chaque groupe de « vendre » sa mauvaise idée au reste de l’équipe. 

Le jeu Mauvaises idées est une activité facile, amusante et capable d’inciter une réflexion originale qui aidera votre équipe à se concentrer sur les avantages et les possibilités plutôt que sur les risques d’échec d’une idée. C’est l’état d’esprit parfait pour produire des idées captivantes et novatrices lors de votre réunion de brainstorming formelle. 

Exemple de tableau virtuel Lucidspark

2. L’expert

L’expert ressemble beaucoup aux Mauvaises idées. L’objectif est d’adopter un état d’esprit ouvert qui se concentre sur les possibilités plutôt que sur les obstacles. 

Etapes :

  1. Demandez à une personne de jouer « l’expert ».
  2. Demandez au reste du groupe de dire tout haut deux noms sans rapport entre eux. Ils seront combinés pour former un nouveau « produit ». Par exemple, imaginons que l’équipe suggère « table » et « basket ». Le produit serait une « table de basket » ou une « basket de table ».
  3. « L’expert » intervient alors en tant que spécialiste de ce produit et tente de vendre à l’équipe tous ses merveilleux avantages et particularités. 

L’ « expert » est placé dans une situation délicate, ce n’est donc pas un exercice facile. Mais si votre équipe est prête à jouer le jeu, c’est un excellent moyen pour apprendre à réfléchir et à résoudre des problèmes de manière créative.

3. Usages alternatifs

L’activité Usages alternatifs est un jeu d’idéation original qui laisse libre court à votre créativité et vous permet de voir certains objets très différemment.  

Etapes :

  1. Réglez le minuteur sur 3 minutes.  
  2. Choisissez un objet ordinaire, comme une brosse à dents, un casque, un verre… 
  3. Notez autant d’idées que possible sur les différentes façons dont vous pourriez utiliser cet objet. Par exemple, une brosse à dents peut être utilisée pour nettoyer des objets, brosser vos sourcils ou créer un effet d’éclaboussure intéressant pour un projet artistique.
  4. Faites le tour de la salle et demandez à chaque membre de l’équipe de partager ses idées préférées. 

Cet exercice ludique et convivial est adapté aux groupes de toutes tailles. A la fin de la session, vous devriez disposer d’un large éventail d’idées pratiques, inhabituelles et loufoques. Ce jeu est génial pour réfléchir en dehors des normes et se libérer de ce qu’on est cense penser ou faire. D’une certaine manière nous redevenons des enfants, ou pour donner un exemple, nous sommes comme la petite sirène qui découvre la fourchette dans Disney.  

4. Histoire sans fin

Ce jeu est sans doute le plus connu de tous et vous y avez sans doute déjà joué quand vous étiez enfant dans les bouchons. L’activité Histoire sans fin consiste à créer une histoire en groupe, une phrase à la fois. 

Etapes :

  1. Désignez un auteur et demandez-lui de partager une idée simple (comme « les vacances de Thomas à la plage »). Cette idée doit être à la fois concise et vague afin que le groupe puisse en compléter les détails au fur et à mesure.
  2. L’un après l’autre, les participants rajoutent une phrase à l’histoire. 
  3. Continuez jusqu’à ce que l’histoire trouve une conclusion ou que l’on ne se rappelle même plus le début. 

L’activité Histoire sans fin est un jeu d’improvisation, qui repose sur la rapidité d’esprit, la créativité et la mémoire. Elle favorise également l’écoute active, car chaque participant doit prêter attention au développement de l’histoire afin de pouvoir y contribuer de manière constructive lorsque son tour viendra. 

Tous ses jeux sont essentiels au brainstorming. Ils sont la base d’une bonne cohésion d’équipe, ils permettent de dédramatiser et de retrouver cet esprit enfantin si souvent perdu adulte et pourtant si essentiel à l’innovation.

Boris Rabilaud