in

Skred, le système de messagerie français qui monte

Skred, le système de messagerie français, peut remplacer WhatsApp S’ils souhaitent continuer à utiliser son application, WhatsApp obligera ses utilisateurs à partager des données avec Facebook. Cependant, les Européens n’auront pas à suivre les mêmes règles lors de l’utilisation du RGPD.

Et si l’initiative française pouvait être remplacée?

Cette semaine, WhatsApp a envoyé une notification à des millions d’utilisateurs, leur disant qu’à partir du 8 février, s’ils refusent de partager des données avec Facebook, ils ne pourront pas utiliser son système de messagerie. En effet, la mise à jour des conditions d’utilisation autorisera les entreprises clientes de Menlo Park à utiliser leurs informations: telles que leurs transactions, numéros de téléphone et adresses IP. Avec le RGPD, les Européens ne seront pas soumis aux mêmes règles.

Système de messagerie plus sécurisé

Il n’en demeure pas moins que cette annonce a eu des conséquences: de nombreuses personnes ont donc décidé de fuir WhatsApp afin de passer à un système de messagerie plus sécurisé et axé sur le respect des données personnelles. Comme en témoigne le tweet de Signal, le message était un message chiffré envoyé aux États-Unis et a été publié avant 19 heures le 7 janvier: « En raison du grand nombre d’inscriptions requises, code de vérification (code de vérification qui permet la vérification des données personnelles) Plusieurs opérateurs sur Signal ont été retardés (nous essayons de freiner notre enthousiasme). Nous travaillons avec eux pour résoudre le problème le plus rapidement possible.

En France, il existe même d’énormes alternatives à WhatsApp. Skred est fourni par l’équipe Skyrock et est une application qui implémente un cryptage de bout en bout (y compris les appels vocaux).

«De nos jours, même les systèmes de messagerie sécurisés sont basés sur l’utilisation des données des utilisateurs: vous devez payer pour votre vie privée», déclare Pierre Bellanger, PDG de Skyrock Group et fondateur de Skred Messaging. Les Français utilisent ces services parce qu’ils sont de grande qualité et créés par des développeurs talentueux. Cependant, en ce qui concerne la protection des données, ce sont des services toxiques.

L’express a également été exporté avec succès hors de France. La France est le douzième pays après avoir utilisé l’application, et seulement derrière plusieurs pays européens et maghrébins. Selon le fondateur, l’entreprise est rentable et prévoit de développer son service de visioconférence peer-to-peer en 2021, que Pierre Bellanger qualifie de «zéro data ».

2020 : Les startups françaises ont levé 5M€

Comment recruter les meilleurs talents pour votre start-up avec un budget serré