Culotte menstruelle pour remplacer les tampons hygiéniques : Cinq choses à savoir sur cette protection !

Les culottes de règles ont le vent en poupe.

Apparues sur le marché depuis quelques années, ces lingeries de protection ont séduit des millions de femmes.

Elles s’imposent comme une alternative de taille aux serviettes et tampons hygiéniques et réduire la pollution avec des alternatives. Toutefois, pour bien l’utiliser, il est nécessaire de maîtriser quelques notions.

Découvrez dans la suite de cet article tout ce que vous devez savoir sur les culottes menstruelles.

Culotte de règles : c’est quoi ?

La culotte menstruelle est un sous-vêtement de protection qui s’utilise durant la période des règles. Elle dispose d’une zone absorbante qui recueille le sang.

Celle-ci est conçue de trois couches de matériaux, notamment un tissu drainant, une couche absorbante ainsi qu’un tissu imperméable. Ils permettent de supprimer l’humidité à la surface, de retenir le flux menstruel, et d’éviter les fuites.

Généralement, cette lingerie de protection absorbe environ l’équivalent de trois tampons, et ce, sans que vous ayez besoin d’en changer au cours de la journée. Encore faut-il acquérir des modèles de qualité, comme ceux proposés sur her-underwear.com.

Culotte des règles : est-elle confortable ?

Nombreuses sont les femmes qui se plaignent de l’inconfort des serviettes et des tampons hygiéniques. Irritations, démangeaisons, rougeurs, gonflements font partie des plaintes souvent enregistrées. Or lorsqu’on a ses règles, on n’a pas besoin de ressentir une autre gêne supplémentaire.

La meilleure solution contre cette situation est d’opter pour la culotte des règles. Celle-ci n’est pas très différente de vos lingeries ordinaires. Elle est conçue avec du coton biologique, connu pour sa douceur et le confort absolu qu’il propose. Ainsi, avec cette protection, votre confort et votre bien-être sont assurés.

Culotte des règles : est-elle écologique ?

Il n’est un secret pour personne que les serviettes et les tampons hygiéniques sont générateurs de déchets. On retrouve énormément de plastique dans leur composition, notamment dans les emballages, les bandes adhésives des serviettes, et surtout dans les applicateurs pour tampons.

Et sachant qu’une femme jette 17000 protections en moyenne durant sa vie, on peut facilement imaginer la quantité de déchets déversés dans la nature. Or ces protections hygiéniques mettent entre 500 ans et 800 ans à se dégrader, ce qui est très dangereux pour la planète et pour les humains.

Face à cette situation, il faut donc agir en optant pour la culotte menstruelle. En effet, cette dernière est lavable et réutilisable durant plusieurs années. Généralement, sa durée de vie varie entre trois ans et sept ans en fonction de l’entretien que vous y accordez. Ainsi, en optant pour cette protection, vous réduirez considérablement votre impact environnemental. Il faut également ajouter que la culotte menstruelle est conçue avec des matières nobles, sans colorants et est certifiée Oeko-Tex 100. De ce fait, son utilisation ne présente aucun danger pour notre planète.

Culotte des règles : Comment bien choisir la vôtre ?

Sur le marché, les fabricants proposent plusieurs modèles de culottes des règles. Shorty menstruel, culotte à dentelle, boxer menstruel en coton bio ou encore culotte taille haute sans couture, le choix est varié. De même, ces lingeries de protection se déclinent en toutes les tailles. Vous trouverez même des culottes de règles pour ados. Face à cet embarras de choix, la sélection peut s’avérer difficile. Pour cela, il est conseillé de prendre en compte quelques points importants pour un choix judicieux.

L’importance de votre flux

Pour un confort optimal, vous devez nécessairement adapter votre culotte menstruelle en fonction de la quantité de votre flux. Ainsi, vous profiterez d’une protection optimale et efficace durant vos règles. Il existe trois types de flux, à savoir :

  • léger : pour celles qui ont pour habitude d’utiliser deux tampons par jour ;
  • moyen : pour les personnes qui font usage de trois tampons ou serviettes au quotidien ;
  • abondant : pour celles qui utilisent jusqu’à 4 protections par jour.

Les fabricants proposent des culottes pour tout type de flux. C’est donc à vous de déterminer le modèle adapté à vos besoins en fonction du nombre de protections hygiéniques que vous avez l’habitude d’utiliser.

La taille

Les marques proposent plusieurs tailles de culottes des règles. Il en existe pour toutes les femmes de 10 ans jusqu’à 52 ans. Pour les adolescentes de 10 à 12 ans, des culottes ayant une taille comprise entre 45 et 54 cm feront l’affaire. Mais pour les femmes de 34 à 44 ans, des protections d’une taille variant entre 55 et 84 cm sont recommandées.

Culotte menstruelle : Comment bien l’entretenir ?

Culotte menstruelle : Comment bien l’entretenir ?
Culotte menstruelle : Comment bien l’entretenir ?

Pour protéger votre santé et votre bien-être, votre culotte menstruelle doit bénéficier d’un bon entretien, que ce soit pendant et après les règles.

Pendant les règles

Si vous comptez utiliser la même culotte menstruelle pendant les différents jours des règles, les médecins recommandent de la laver chaque soir avant une nouvelle utilisation. Le lavage peut être fait à la main ou en machine. Si vous choisissez la seconde solution, optez pour un lavage à basse température, c’est-à-dire en dessous de 30°. Cela évitera d’endommager les tissus.

Après le cycle

Après les règles, il est conseillé de laver immédiatement la culotte menstruelle pour éviter la prolifération des bactéries. Ce lavage s’exécute en plusieurs étapes. Vous devez commencer par effectuer un rinçage rapide à l’eau froide. Rincez la culotte autant de fois que nécessaire jusqu’à ce que l’eau soit claire. Cela permettra d’éliminer une bonne partie du sang qu’elle a absorbé, ce qui facilitera le nettoyage.

Par la suite, lavez votre sous-vêtement à la main et à l’aide d’un savon détachant. Évitez les savons composés de glycérine, comme le savon de Marseille. Ce composant a tendance à nuire à la capacité absorbante de la culotte en obstruant ses fibres. Conséquence : votre protection sera moins efficace, ce qui peut entraîner des fuites. De même, n’utilisez pas d’adoucissant, ni d’eau de javel.

Après avoir lavé soigneusement votre culotte menstruelle, faites-la sécher à l’air libre. Les experts conseillent de ne pas la mettre au sèche-linge au risque d’abîmer les fibres du tissu. Aussi, évitez de repasser votre culotte de règles. Il faut préciser qu’un lavage à la machine est aussi possible. Et comme mentionné plus haut, celui-ci doit être réalisé à basse température.

Boris Rabilaud
Dernieres Actualités
AdvertismentExpert Référencement Google
Articles connexes
Advertismentspot_img
Acutalités

Vente à découvert en bourse : comment profiter des baisses de marché ?

Le marché de la bourse est un univers où les données sont susceptibles de changer à tout moment, en votre faveur comme dans le...

Comprendre la technologie de maison intelligente: Tout ce que vous devez savoir

L'utilisation de la technologie pour automatiser votre maison est connue sous le nom de domotique ou «technologie de maison intelligente». Grâce à l'Internet des...

Agence de communication digitale : Ferber Marketing

Communication digitale : pourquoi solliciter Ferber Marketing ? Incontournable pour garantir une bonne image, la communication digitale est un sujet qui concerne toutes les entreprises,...

Comment récupérer une story snap ?

Comment faire pour récupérer des photos et vidéos de la story snapchat ? Snapchat est un réseau social très répandu qui vous donne la possibilité...

Freelances : comment dénicher la meilleure société de portage ?

D’après les statistiques, plus de 57 % des freelances affirment ne pas gagner assez d’argent pour subvenir à leurs besoins et 54 % d’entre...
AdvertismentE reputation Entreprise
error: Content is protected !!