Portage salarial pour les métiers de l’ingénierie 

Les métiers de l’ingénierie recouvrent un domaine assez vaste dans lequel on retrouve différents profils de professionnels. Quel que soit le secteur d’activité, ces experts sont recherchés pour de nombreux projets de recherche et de développement. Au regard de ces vastes opportunités, le professionnel peut choisir d’exercer de façon indépendante ou de recourir au portage salarial.

Si le premier semble offrir une autonomie au professionnel, il ne lui garantit pas pour autant la pérennité de son activité. La solution la plus idéale réside dans le portage salarial. Il offre la possibilité à l’expert de développer ses activités tout en bénéficiant d’une couverture sociale intégrale.

Nous allons dans la suite de cet article faire la lumière sur cette nouvelle forme de travail en plein essor.

Le portage salarial ingénieur : qu’est-ce que c’est ?

Concept mis au point à la fin des années 1980, le portage salarial connaît une forte croissance depuis quelques décennies. Selon le Code du travail, « le portage salarial est un ensemble de relations contractuelles entre une entreprise de portage, une personne portée et des entreprises clientes comportant pour la personne portée le régime du salariat et la rémunération de sa prestation chez le client par l’entreprise de portage. » Article L1251-64 du Code du travail

En d’autres termes, le portage salarial est une nouvelle forme de travail à mi-chemin entre le salariat et l’entrepreneuriat. Il permet au professionnel porté de développer une activité professionnelle de façon indépendante, tout en conservant la couverture sociale d’un salarié. Aussi, l’entreprise de portage s’occupe également de la gestion de ses obligations administratives et lui apporte un accompagnement au quotidien.

Ainsi, si en tant qu’ingénieur vous ne souhaitez pas monter votre propre structure, il est possible que vous effectuiez des missions pour des clients en vous faisant porté par des sociétés de portage.

Portage salarial ingénierie  : quels avantages pour les métiers ?

Être ingénieur consultant n’est pas toujours chose facile. Entre la recherche de prospects, l’accomplissement des tâches administratives et bien d’autres obligations, l’ingénieur a finalement peu de temps à consacrer à son expertise.

Face à cela, le portage salarial reste une alternative assez intéressante pour celui-ci. Plus sécurisant et accessible que les autres statuts indépendants, il ne manque pas d’atouts. Voici quelques principaux avantages.

Jouir d’une grande liberté et d’une sécurité dans le métier

Le portage salarial permet aux ingénieurs d’être libres et protégés ! En effet, le porté signe un contrat de travail avec la société de portage. Que ce soit en CDD ou en CDI, celui-ci bénéficie de tous les avantages de statut de salarié. Il bénéficie également de tous les avantages en matière de cotisation comme la mutuelle au régime général, la sécurité sociale, la cotisation de retraite, etc.

D’un autre côté, le portage salarial lui assure une certaine liberté dans ses activités. Pour raison, les différentes tâches administratives afférées à ses activités sont prises en charge par la société de portage. Le professionnel peut donc s’occuper entièrement de la réalisation de son projet.

Jouir d’une grande flexibilité dans l’exercice des missions

Les horaires de travail sont loin de convenir à tout le monde. La plupart des salariés se plaignent des emplois de temps assez chargés qui les empêchent souvent de s’adonner à d’autres loisirs. Avec le portage salarial, l’ingénieur est libre de travailler quand il veut. Contrairement au salarié, un consultant en portage salarial bénéficie d’une flexibilité qui lui permet d’aménager son emploi du temps. Il peut donc y arranger des plages horaires pour ses distractions et autres activités secondaires.

Aussi, il est libre de travailler sur les projets qui lui plaisent. Il peut donc choisir de travailler uniquement sur des projets qui le rémunèrent plus, un luxe qu’on ne peut se permettre sous d’autres statuts.

Développer son propre réseau

Ce statut permet au professionnel de rester en contact avec les clients et de conclure des marchés. Du coup, il permet au salarié porté de grossir son carnet d’adresses. Il pourra ainsi créer ses propres opportunités professionnelles même après la rupture du contrat avec l’entreprise de portage.

Il s’agit donc d’une étape essentielle durant laquelle le professionnel constitue son portefeuille client dont il est pleinement responsable.

Portage salarial ingénieur : quels inconvénients ?

Un premier inconvénient du portage salarial est qu’il n’est pas connu de tous. Il reste encore relativement peu connu et toutes les sociétés ne se valent pas. À cela s’ajoutent les frais de gestion. En effet, la mission est facturée par la société de portage qui perçoit de l’entreprise cliente.

Une fois les frais recouvrés, la société de portage après retrait des charges obligatoires et des frais de gestion reverse une partie des honoraires sous forme de salaire au consultant porté. Ces frais de gestion peuvent représenter jusqu’à dix pour cent du chiffre d’affaires du salarié.

Expert en portage salarial

De nombreuses sociétés spécialisées dans le portage salarial existent. Répondant toutes au même droit français, elles se ressemblent toutes dans leur fonctionnement. Cependant, certaines connaissent d’énormes difficultés à trouver l’expertise qu’il faut afin de la mettre au service des clients. C’est le cas notamment des métiers de l’IT.

Dans ce secteur, malgré les nombreux avantages que porte en soi le portage salarial, il est souvent difficile de trouver des talents à recruter. Toutefois, tout dépend du montant de la commission offert par l’entreprise de portage.

Choisir le portage ou la création d’entreprise ?

Le portage salarial est une forme d’emploi atypique qui permet d’exercer une activité indépendante, tout en conservant un statut de salarié. Ainsi, il est possible de profiter de l’autonomie du freelance, associée à une sécurité optimale. En effet, à mi-chemin entre le salariat et l’entrepreneuriat, le portage salarial permet de concilier la liberté de l’activité professionnelle d’un indépendant à la sécurité du statut d’un salarié, ce qui est idéal lorsque vous souhaitez vous lancer sans prendre le moindre risque.

En tant que salarié porté, vous bénéficiez des avantages du statut de salarié (régime général) et également des avantages d’un travailleur indépendant. 

En tant qu’indépendant, vous êtes libre de choisir le statut qui vous convient le mieux (auto-entreprise, micro-entreprise, société….). Créer son entreprise est la voie royale pour l’acquisition de connaissances et de compétences concrètes et pluridisciplinaires, ce qui constitue un avantage majeur de l’aventure.

Cependant, en cas d’ouverture d’une société des frais plus conséquents peuvent se présenter, notamment la rédaction des statuts et l’immatriculation, si vous ne faites pas appel à un comptable (qui impose de nouveau frais en supplément). Le chiffre d’affaires ne peut-être perçu comme un salaire sauf si vous engagez encore une fois des cotisations souvent onéreuses.

À l’inverse, le portage salarial offre de nombreux atouts dont celui de transformer vos factures clients en feuilles de paie. Vous conservez ainsi le statut de salarié et cotisez au régime général, ce qui est un avantage non négligeable en tant que libéral. Vous avez une protection à la sécurité sociale et une accumulation d’annuités retraite. 

Comment fonctionne le portage IT ?

1. La prospection

Un consultant recherche des offres de missions. Une fois l’annonce décrochée, il négocie avec son client les modalités de la prestation, le remboursement des frais et son taux de facturation journalier (%).

2. La signature

Il se rapproche d’une société de portage salarial et signe une convention de portage salarial pour sous-traiter la mission. La société de portage salarial valide alors un contrat de prestation avec la société cliente et un contrat de travail avec le consultant.

3. Le démarrage de la mission

Lorsque toute cette procédure est terminée, la mission commence en toute confiance et sans aucune contrainte pour vous ! 

Réalisez votre mission en toute liberté et organisez vous-même vos journées (rendez-vous, déplacements…) à votre rythme de travail tout en respectant la date de remise de votre mission.

Le portage salarial offre une liberté professionnelle totalement sécurisée.

En outre, pour faciliter la procédure, la gestion administrative (Contrat client, assemblée générale, déclaration de TVA, comptabilité, bilan, …) liée aux autres statuts est totalement prise en charge par l’entreprise de portage salarial à qui vous faites confiance.

C’est donc une excellente façon de mettre un pied dans la porte de l’entreprenariat à moindre risque et sans vous faire dépasser par les tâches souvent complexes de la paperasse administrative. Ainsi, vous pourrez faire ce que vous aimez sera votre plus grande motivation à vous lever chaque matin pour atteindre vos objectifs !

Boris Rabilaud