Indexia : quand l’employeur séduit les employés

Le marché de l’emploi connaît de profondes mutations qui bousculent les schémas jusqu’alors établis. Nous sommes en effet dans un contexte désormais placé sous le signe de la chasse aux talents et les recruteurs mettent tout en œuvre pour les attirer (et surtout, les fidéliser).

Cette nouvelle approche RH est d’ores et déjà bien inscrite dans certains pays affichant des métiers en tension, comme aux Pays-Bas où l’employeur s’attèle à séduire le candidat avec entre autres une prime d’arrivée ou encore la mise en place de travail partiel.

Conscient des enjeux, et souhaitant contribuer aux objectifs du gouvernement pour le plein-emploi, le groupe Indexia a depuis longtemps placé la QVT au cœur de sa politique RH, tout comme l’emploi local.

Indexia, un acteur majeur de l’assurance : un secteur qui recrute

Selon l’Observatoire de l’évolution des métiers de l’assurance, le secteur de l’assurance recrute plus de 15 000 personnes chaque année, et ce, même en temps de crise économique ou sanitaire. Il faut dire qu’il s’agit d’un secteur particulièrement dynamique qui se caractérise par une grande diversité de métiers, répartis dans deux grandes familles :

  • les métiers-cœurs de l’assurance, avec tout ce qui a trait à la relation client, à la distribution et au développement commercial, à l’indemnisation, aux solutions d’accompagnement, etc. ;
  • les métiers supports et du pilotage, qui concernent les systèmes d’information, les projets d’organisation et de transformation, le pilotage économique, la comptabilité et le financier, l’environnement de travail…

Il est en outre à noter que ce dynamisme d’emploi concerne également le dispositif de l’alternance (qui enregistre des records avec 718 000 contrats signés en 2021, soit une hausse de 37 % en un an). Le secteur de l’assurance a ainsi recruté près de 5 650 contrats d’alternance ou de professionnalisation en 2020 (contre 5 590 alternants en 2019).

Une approche d’ores et déjà appliquée par Indexia qui a annoncé vouloir recruter près de 200 alternants cette année afin de favoriser l’emploi des jeunes. Sadri Fegaier, son PDG, explique à ce sujet : « Je défends activement l’entrepreneuriat et l’économie made in France qui ont beaucoup de potentiel car la France est aussi un vivier de talents, souligne à ce sujet Sadri Fegaier, président directeur-général d’Indexia. Nous avons privilégié la création d’emplois au niveau local, notamment des jeunes, grâce à nos programmes de formation en alternance. Nous avons fait le pari de conserver et redonner vie aux centres d’appel en région quand d’autres délocalisent, nous avons investi dans de nouveaux locaux et développons actuellement nos sites en région… Tout cela en conservant notre siège historique dans notre ville d’origine, au cœur de la Drôme ».

L’objectif d’Indexia Group est depuis plusieurs années de former les jeunes pour développer leurs compétences et les préparer de manière optimale à leur arrivée sur le marché du travail grâce à une première expérience significative sur le terrain.

Le groupe Indexia mise sur l’emploi local

La crise sanitaire a profondément impacté l’économie française (et mondiale) mais aussi le marché de l’emploi. Une prise de conscience collective est en passe d’être opérée, à l’image du géant Apple qui a annoncé travailler à la délocalisation de sa production en Chine. La firme californienne a en effet dû faire face pendant la pandémie à des ralentissements (voire des suspensions) qui ont entraîné des retards de livraison et impacté l’ensemble de la chaîne.

Une démarche de relocalisation également encouragée par le gouvernement français qui a récemment dégagé pour cela une enveloppe budgétaire de 850 millions d’euros. Il s’agit de plus d’un constat également partagé par l’opinion publique : près de 92 % des Français souhaitent inciter les relocalisations selon une étude d’Odexa.

Indexia Group est également conscient des enjeux et a décidé depuis plusieurs années de privilégier cette approche d’ancrage local. Il compte d’ailleurs parmi les principaux employeurs de la région Auvergne-Rhône-Alpes. La société a ainsi annoncé ses prévisions de recrutement pour 2022 avec 1 500 postes en CDI en France mais aussi des offres en Europe dans les pays où des boutiques ont été ouvertes, comme en Belgique, en Espagne et au Portugal.

Il faut également noter qu’Indexia a souhaité implanter son atelier de réparation et de reconditionnement à Romans-sur-Isère mais aussi ouvrir des boutiques sur l’ensemble du territoire afin d’accompagner ses clients et répondre à leurs attentes. Ainsi, le groupe compte aujourd’hui 100 boutiques et a pour objectif d’atteindre les 200 à fin 2022 puis près de 500 d’ici à trois ans. De quoi offrir encore de belles opportunités professionnelles !

Indexia s’engage pour la diversité et une politique salariale attractive

Les attentes des candidats et des collaborateurs ont fortement évolué. Ainsi, si le salaire reste toujours le premier critère d’attractivité dans le choix d’un poste (pour 77 % des interrogés par le cabinet Robert Half), on note aujourd’hui une appétence croissante pour des solutions permettant un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle (62 %) : flexibilité des horaires, télétravail, travail hybride… La situation géographique de l’entreprise est également devenue un critère pour les candidats (40 %) ainsi que les évolutions de carrière (24 %).

Face à ces évolutions, Indexia Group a décidé de revoir sa politique RH et de l’adapter pour être en adéquation avec les nouvelles attentes des collaborateurs. La société propose ainsi des salaires en moyenne 40 % au-dessus du marché  mais aussi des primes d’intéressement et/ou de participation ainsi que la prise en charge totale d’une mutuelle.

Mais le groupe ne s’arrête pas là. En effet, 67 % des interrogés déclarent être prêts à refuser un emploi si l’entreprise allait à l’encontre de leurs valeurs et de leur éthique. C’est d’ailleurs pourquoi les entreprises développent aujourd’hui leur marque employeur ainsi que leur politique DEI (diversité, équité, inclusion). Un axe mis depuis plusieurs années par Indexia Group au cœur de sa politique RH. La diversité et l’égalité des chances sont en effet des lignes de conduite qui font écho aux valeurs du groupe qui veille notamment à favoriser l’accès des femmes aux postes à responsabilités, à salaire égal.

L’Index de l’égalité professionnelle d’IndexiaL’Index de l’égalité professionnelle est un outil qui vise à faire progresser l’égalité entre les femmes et les hommes au sein des entreprises. Il se compose pour cela de 5 indicateurs et attribue une note sur 100 points.Les notes obtenues par Indexia Group en 2022 sont les suivantes :Le site de Roanne : note globale = 96 / 100Indicateur écart de rémunérations : 37 / 40Indicateur écart de taux d’augmentation : 20 / 20Indicateur écart de taux de promotion : non calculableIndicateur retour de congés maternité : 15 / 15Indicateur hautes rémunérations: 10 / 10Le site de Romans : note globale = 76 / 100Indicateur écart de rémunérations : 36 / 40Indicateur écart de taux d’augmentation : 20 / 20Indicateur écart de taux de promotion : 15 / 15Indicateur retour de congés maternité : 0 /15Indicateur hautes rémunérations : 5 / 10

Indexia place la QVT au cœur de sa stratégie RH

Le bien-être des collaborateurs est aujourd’hui une priorité pour les entreprises qui doivent initier des actions de QVT (Qualité de vie au travail) à même de répondre aux besoins des collaborateurs. C’est en outre un levier pour les fidéliser, un autre enjeu crucial pour les entreprises.

Indexia, qui compte aujourd’hui près de 3 000 employés (dont 2 200 en France), veille à tout mettre en œuvre pour assurer leur bien-être et leur confort. La société n’a ainsi pas hésité à signer un partenariat avec Babilou pour proposer des places en crèche et a également intégré des infrastructures pratiques et de convivialité sur ses sites, comme une salle de sport gratuite et un restaurant d’entreprise.

Et cet engagement est salué. Indexia a en effet intégré le palmarès des 500 meilleurs employeurs de France en se classant 25e  dans le secteur Assurance (palmarès des « Meilleurs employeurs en France » du magazine Capital et de l’institut Statista qui mesure la satisfaction des salariés français vis-à-vis de leur employeur). Le groupe a également été lauréat de plusieurs labels de bien-être au travail, à l’image de :

  • Happy Trainees, qui récompense l’accueil, le management et la formation des jeunes alternants et stagiaires en entreprise ;
  • HappyAtWork, qui met en avant les entreprises où il fait bon travailler mais aussi celles ayant une politique d’entreprise soucieuse du bien-être de ses collaborateurs, de la parité, de la diversité et de l’éthique.

Indexia est pleinement conscient que le bien-être de ses collaborateurs est la clé de la réussite de son développement. Un point crucial pour Indexia qui a réalisé une croissance de 328 % en seulement trois ans et qui a intégré le palmarès 2022 des 500 entreprises françaises les plus dynamiques mais aussi le programme French Tech Next 40/120. Et le groupe ne compte pas s’arrêter là : il prévoit cette année de réaliser un volume de chiffre d’affaires de 1,26 milliard d’euros.

L’Anact (l’Agence nationale pour l’amélioration des conditions de travail) donne la définition suivante de la QVT : “ La qualité de vie au travail désigne et regroupe sous un même intitulé les actions qui permettent de concilier à la fois l’amélioration des conditions de travail pour les salariés et la performance globale des entreprises, d’autant plus quand leurs organisations se transforment ”.La QVT en quelques chiffres :3 dirigeants sur 4 placent la QVT comme la préoccupation majeure de demain ;99 % des dirigeants sont convaincus que le bien-être des collaborateurs contribue à la performance de l’entreprise ;90 % des salariés estiment que la QVT impacte la performance de l’entreprise ;67 % des Français se sentent bien au travail ;89 % des collaborateurs sont plus motivés au travail lorsque l’employeur prend en considération leur bien-être physique et mental ;Les salariés épanouis sont 2 fois moins malades, 6 fois moins absents, 9 fois plus loyaux, 55 % plus créatifs, 31 % plus productifs.

Pour en savoir plus sur Indexia :
https://www.indexia-group.com/fr-fr/
https://www.latribune.fr/supplement/indexia-le-reconditionne-un-nouveau-paradigme-de-consommation-916805.html

Boris Rabilaud
Les derniers articles par Boris Rabilaud (tout voir)

Dernieres Actualités

Advertismentspot_img

Articles connexes

Advertismentspot_img

Acutalités

Peut-on faire un abonnement pour son assurance auto ?

Après l’achat de son véhicule ou après expiration de son assurance automobile il est obligatoire de souscrire à une assurance automobile. À cet effet, nombreuses...

Comment choisir le bon emballage alimentaire pour votre entreprise ?

Choisir le bon emballage alimentaire pour votre entreprise est essentiel pour conserver la sécurité et la fraîcheur de vos produits. Il permet également de garantir...

Comment choisir le bon clavier LED pour vos besoins ?

L'utilisation d'un clavier LED peut offrir de nombreux avantages pour améliorer votre expérience informatique. Il existe une variété de claviers sur le marché, dont certains...

5 manières d’améliorer les compétences de vos équipes : la formation linguistique

Dans le monde des affaires d’aujourd’hui, une équipe qualifiée est un atout sérieux face à la concurrence. Que ce soit en termes de compétence technique...

Quelle caméra pour surveiller ma maison ?

Une caméra de surveillance est un des moyens pour protéger et améliorer la sécurité de votre maison. À noter, qu’en France, un cambriolage a lieu toutes...
Advertismentspot_img
error: Content is protected !!