Tests de charge, pourquoi ils sont essentiels ?

Vous voulez procéder à la conception d’un site web, d’un logiciel ou d’une application ? Peu importe le niveau de votre compétence, avant de procéder au lancement du système informatique, il est indispensable d’avoir l’assurance qu’il sera en mesure de supporter le niveau d’activité attendu. Et c’est là qu’intervient le test de charge.

Il s’agit d’un type d’essai non fonctionnel qui fait partie d’un test de performance. Généralement utilisé pour les applications client/serveur et les applications Web, Intranet et Internet, il permet de détecter les zones où des corrections doivent être apportées pour être à l’abri des éventuels problèmes lors de la mise en ligne. Découvrez ici l’importance des tests de charge.

Pourquoi les tests de charge sont-ils incontournables dans le processus de développement ?


Il n’est pas rare de remarquer que certains sites ou applications Web provoquent des ralentissements ou des arrêts de service une fois mis en ligne. Pour voir comment réagira votre site dans des conditions réelles, vous devez effectuer un test de charge. Ce dernier vous permettra de déterminer la performance de votre système informatique.

Les tests de charge permettent de s’assurer de la solidité, la stabilité et la fiabilité d’un système applicatif même en cas de très nombreuses demandes simultanées. L’objectif principal est donc de mesurer les temps de réponse du site ou de l’application selon la sollicitation à laquelle il sera confronté.

Lorsque le test de charge est bien exécuté, on identifie les anomalies ou les bogues existants qui peuvent perturber les performances du site et affecter négativement l’expérience utilisateur. Un test de charge dans lequel les métriques de performance adéquates sont surveillées vous identifie d’une part les éléments qui ralentissent les processus normaux et, d’autre part, les éléments susceptibles de créer des situations dans lesquelles les performances souffrent d’un manque de réactivité du serveur.

Par ailleurs, il n’est pas rare de constater que certains ignorent le test de charge pensant résoudre les problèmes de performance ultérieurement. Ceci est une erreur à éviter, car cela peut entrainer de nombreux autres problèmes dont la résolution vous prendra plus de temps que si vous aviez effectué les tests de charge dès le départ. Lorsque le test de charge est réalisé dès le départ, cela vous permettra :

  • D’éviter les temps d’arrêt inattendus ;
  • D’avoir l’assurance que les visiteurs peuvent toujours accéder à l’information qu’ils sont venus chercher ;
  • D’améliorer l’évolutivité du système ;
  • De réduire le coût des échecs ;
  • De prévenir la perte de revenus pour un commerce électronique ;
  • De garder une excellente réputation auprès des visiteurs et des clients ;
  • De garantir des vitesses de chargement raisonnables ;
  • D’optimiser le temps passé par les visiteurs sur le site.

Tout ce que le test de charge détectera vous sera utile pour développer une stratégie de gestion de la performance à long terme. En ayant connaissance tôt des problèmes de performances potentiels que votre site ou application peut avoir avec leurs causes, vous pouvez mettre en place des changements en profondeur avant son déploiement.

Le test de charge permet aux développeurs d’affiner le dimensionnement du site ou de l’application. C’est la seule solution qui assure une validation optimale d’un système applicatif avant sa mise en ligne.

Comment fonctionne le test de charge ?

Vous l’avez déjà compris, la réalisation d’un test de charge s’avère le meilleur moyen d’identifier les dysfonctionnements site web ou application. Cependant, pour réussir ce type de test, il est important surveiller certaines métriques communes à savoir :

  • La latence : il s’agit de la vitesse à laquelle le serveur répond aux requêtes des clients ;
  • Le débit : c’est le nombre de requêtes qu’un serveur peut être en mesure de gérer pendant une période donnée ;
  • Le pourcentage d’utilisation : il s’agit de celui du processeur, de la mémoire et du réseau ;
  • La charge utilisateur : elle représente la valeur qui indique le nombre maximal d’utilisateurs simultanés que le serveur peut gérer.

Surveillez attentivement ces métriques et prenez en compte le moment où l’un d’eux devient impossible pour le serveur d’accepter plus de requêtes.

En effet, le but est de déterminer à quel moment le site cesse de fonctionner de manière acceptable. Pour en avoir le cœur net, vous devez débuter le test avec une petite charge. Ensuite, au fur et à mesure, augmentez graduellement la charge jusqu’à ce que l’expérience utilisateur commence à se dégrader.

Il est recommandé de commencer avec un faible nombre d’utilisateurs et d’accroître la charge au fur et à mesure pour connaitre le moment exact où un goulot d’étranglement ou des erreurs apparaissent. Grâce à cette technique, vous aurez des données précises montrant comment votre site fonctionne dans une variété de situations. Vous pouvez aussi recenser les éléments que vous devez corriger avant de mettre en production votre site.

Quels sont les prérequis pour effectuer des tests de charge ?

Avant d’effectuer un test de charge, certaines conditions doivent être respectées aux préalables. Découvrez-les.

Connaitre l’infrastructure

Si vous ne connaissez pas votre infrastructure dans sa globalité, vous ne serez pas en mesure d’effectuer des tests précis et fiables en tant que testeurs. Vos analyses seront plutôt partielles et vos résultats peu fiables. Pour éviter que cela n’arrive, vous devez apporter le nécessaire en matière de documentation pour permettre aux ingénieurs de test de réaliser les tests dans les meilleures conditions.

Choisir l’outil de test

Certes, il existe de nombreux outils de test, mais ils ne sont pas tous créés de la même manière et n’offrent pas les mêmes services. Pour effectuer un bon choix, vous devez vous poser certaines questions à savoir :

  • les attentes et exigences de l’outil ;
  • la prise en charge des technologies (anciennes et actuelles) ;
  • le niveau de complexité des scénarios est possible ;
  • la possibilité du test continu ;
  • la possibilité d’être intégré à un pipeline de livraison continue.
prérequis pour effectuer des tests de charge
prérequis pour effectuer des tests de charge

Comment optimiser ses tests de charge ?

 La réalisation d’un test de charge se fait en plusieurs étapes :

  • Créer un environnement de test dédié ;
  • Automatiser les tests de performance ;
  • Générer des utilisateurs virtuels ;
  • Définir des scénarios d’essai de charge de calcul ;
  • déterminer des transactions de test de charge ;
  • Tester dans le Cloud ;
  • Réaliser des tests exploratoires ;
  • Exécuter des scénarios et faire la collecte des résultats ;
  • Analyser les résultats et recommandations pour améliorer l’application.
Boris Rabilaud
Les derniers articles par Boris Rabilaud (tout voir)

Dernieres Actualités

Articles connexes

Advertismentspot_img

Acutalités

Jean-Pierre Valentini, l’homme pressé

Jean-Pierre Valentini est né en Corse au cœur de la ville de Corte, le 5 février 1964. Assidu et consciencieux, il figure parmi les...

Quels supports de communication pour son entreprise ?

Faire de la publicité pour augmenter la visibilité de son entreprise et renforcer sa notoriété est un levier de communication bien connu des sociétés. Mais...

Quelles sont les étapes clés du passage d’un client en magasin?

Les entreprises ne peuvent plus se permettre d'ignorer le parcours du client. Une analyse régulière et approfondie est essentielle pour perfectionner chaque étape de...

Quelles études a fait le Docteur David Tisserant ?

Le Docteur David Tisserant est un expert gynécologue et chirurgien français. Il vous reçoit tous les jours dans son cabinet en France, précisément à...

Quelles études pour l’environnement ?

Lorsqu'on a une sensibilité pour l'écologie, il est possible de faire des études sur l'environnement. Cela permettra de mieux contribuer à la protection de...
Advertismentspot_img
error: Content is protected !!