Comptabilité : quel est le coût d’un salarié ?

Élément central dans le fonctionnement de toute entreprise, la rémunération des salariés est un sujet sensible. L’évaluation du coût des salariés nécessite la considération de divers éléments, notamment les charges sociales et patronales.

Chaque embauche implique donc le calcul du coût exact du salarié pour la structure.

Quels sont les enjeux du coût des salaires au sein des entreprises ?

Devis d’un expert-comptable : un atout pour la gestion des entreprises

Dans le cadre de la gestion financière d’une entreprise, faire appel à un expert-comptable est une démarche incontournable, compte tenu des nombreux enjeux associés.

Aujourd’hui, il est possible de demander le devis d’un expert-comptable afin de :

  • gérer la comptabilité,
  • s’occuper de la paie,
  • réaliser et analyser les bilans d’activité,
  • bénéficier de conseils comptables.

Une gestion comptable entièrement dématérialisée est idéale dans le contexte actuel, avec la digitalisation massive des entreprises. Les collaborateurs peuvent ainsi bénéficier d’un accompagnement comptable dédié, efficace et complètement sécurisé.

Il existe aujourd’hui de nombreuses solutions si vous souhaitez obtenir un devis d’un expert-comptable, et ainsi profiter d’une gestion optimale de votre comptabilité.

La notion de salaire en comptabilité

L’un des aspects les plus importants d’un devis d’expert-comptable est la gestion des salaires et de la paie. Il est nécessaire de bien comprendre les implications d’une rémunération. Le salaire représente la contrepartie financière versée au titre du contrat de travail signé entre le salarié et l’entreprise.

Quels sont les éléments compris dans le salaire ?

La rémunération d’un salarié intègre le salaire fixe touché par le salarié ainsi que le paiement des heures complémentaires ou supplémentaires et des primes. On y retrouve également le paiement des diverses indemnités, des cotisations, l’épargne salariale ou encore les avantages en nature.

Éléments de rémunération annexes : de quoi s’agit-il ?

Les éléments annexes à la rémunération concernent tous les avantages qui viennent compléter le salaire de base. On retrouve notamment :

  • l’épargne salariale : elle contribue à l’épargne collective de l’entreprise et est bénéfique sur le plan fiscal et social pour les salariés et les employeurs,
  • les avantages en nature : il s’agit de prestations sous forme de biens ou de services fournis de façon gratuite aux salariés ou avec une faible contrepartie financière. Il peut s’agir d’équipements comme un téléphone mobile, un ordinateur portable, une voiture de fonction, diverses assistances pour la vie quotidienne, la prise en charge des repas, etc,
  • les avantages en espèces : on y retrouve divers services proposés à l’ensemble des employés, avec une participation de l’employeur qui peut être partielle ou totale : tickets restaurants, mutuelle, chèques vacances et prévoyance.

Les éléments annexes à la rémunération représentent pour les employeurs des dispositifs permettant entre autres de motiver les salariés.

Focus sur les primes

Les primes représentent des sommes versées en complément du salaire des employés. Parmi celles-ci, on retrouve notamment les primes de fin d’année, les primes liées à la participation ou à l’ancienneté ou encore les primes en lien avec les conditions de travail. Il convient de préciser que les primes ne font pas partie des éléments du salaire si elles ne sont pas obligatoires.

Il existe divers types de primes :

  • les primes directement liées aux conditions de travail : froid, insalubrité, risque, nuit, astreinte et autres,
  • les primes liées aux performances de l’entreprise et du salarié : primes sur objectifs, rendement, ancienneté, participation, intéressement.

On peut également citer les primes en lien avec un événement de la vie, notamment un mariage ou une naissance, et les primes associées au quotidien : prise en charge des repas, transports, etc.

Devis d’un expert-comptable : comment évaluer le coût d’un salarié ?

Afin d’évaluer le coût d’un salaire, il est nécessaire de tenir compte des diverses charges directes et indirectes pour l’entreprise. Ces éléments en lien avec l’embauche doivent être considérés en amont en vue de l’élaboration du budget annuel de l’entreprise.

Les charges directes

Parmi les charges directes, on distingue les charges patronales et les charges salariales. Les premières regroupent les prestations sociales et concernent notamment l’assurance chômage, le régime de garantie des salaires, la taxe sur les salaires ou encore les cotisations à la formation professionnelle.

En ce qui concerne les charges salariales, elles incombent aux salariés. L’URSSAF est l’organisme chargé de collecter ces charges, qui regroupent notamment la retraite complémentaire, la contribution sociale généralisée (CSG), la contribution au remboursement de la dette sociale (CRDS), les cotisations de sécurité sociale. Il est important de noter que les charges salariales constituent 23 % de la rémunération brute.

Par ailleurs, le mode de calcul des charges patronales est différent de celui qui est nécessaire pour l’évaluation des charges salariales.

Les charges indirectes

Elles constituent les frais prévus en vue de la réalisation du travail du salarié. Ainsi, il peut s’agir des équipements, de la location de l’espace de travail, des coûts liés à sa formation. Il s’agit en résumé de l’ensemble des frais associés aux recrutements.

Comptabilité : quel est le coût d'un salarié ?

Coût global d’un salarié : quels calculs pour l’expert-comptable ?

Les éléments à prendre en compte pour le calcul du salaire sont les suivants : la rémunération de base, les bonus, les avantages et les primes. Il convient également de considérer les charges sociales, directement prélevées sur les revenus.

Le calcul du salaire net versé au salarié correspond au montant du salaire brut dont on soustrait les cotisations sociales salariales. Il est nécessaire de comprendre que le coût réel d’un salarié ne se résume pas au salaire versé par l’employeur. C’est la raison pour laquelle c’est l’évaluation du coût du salaire brut qui est déterminante pour les entreprises. Le salaire brut regroupe le montant perçu par le salarié avant le paiement de l’ensemble des charges. Il s’agit donc de la rémunération avant impôts.

Les entreprises effectuent ainsi un calcul du coût global de chaque salarié avant embauche. Le calcul du coût global d’un salarié équivaut au salaire brut additionné aux charges patronales. Ensuite viennent les primes et les avantages spécifiques. Le coût global d’un salarié est une information capitale pour les entreprises. Elles intègrent ces données dans l’analyse financière annuelle et peuvent ainsi calculer le ratio masse salariale/valeur ajoutée.

Tous ces éléments sont cruciaux pour les entreprises en raison des enjeux financiers. Les recrutements ont en effet un impact majeur sur le seuil de rentabilité des structures. Dans ce contexte, demander le devis d’un expert-comptable et faire appel à d’autres acteurs liés à la gestion financière est fondamental pour la pérennité de l’entreprise.

Boris Rabilaud

Dernieres Actualités

Articles connexes

Advertismentspot_img

Acutalités

Le pilotage de la performance : quel intérêt pour l’entreprise ?

L’évolution et la pérennité d’une firme reposent essentiellement sur sa capacité à se donner les moyens pour administrer son activité avec efficacité. Ainsi, une...

Frédérik BOBET un consultant qui vous explique tout sur le référencement en vidéo

Un consultant en référencement est une personne spécialisée dans l'optimisation des sites web pour une meilleure visibilité dans les moteurs de recherche. L'objectif d'un...

Comment fidéliser ses clients ou fournisseurs ?

D’après plusieurs experts du domaine, la fidélisation de clients déjà dans la base revient beaucoup moins chère que la prospection de nouveaux clients. Ainsi, fidéliser...

Les étapes clés pour organiser un séminaire avec les collaborateurs de l’entreprise

Le séminaire d’entreprise constitue un outil de management stratégique efficace. Il renforce notamment la cohésion d’équipe et la motivation des collaborateurs. Il s’agit également...

Découvrez qui a droit à la PSC (Protection Sociale Complémentaire) !

La PSC est une couverture supplémentaire apportée au régime général de la sécurité sociale. Depuis sa création, cette participation des employeurs à l’égard de...
Advertismentspot_img
error: Content is protected !!