Crédit immo : les nouveautés pour 2022

Vous souhaitez devenir propriétaire ? Cette année, mieux vaut faire le bilan des dispositifs à l’achat et les aides avant de souscrire un crédit immobilier. Quelques changements s’appliquent aux organismes de prêt depuis le 1er janvier 2022, notamment sur les recommandations en vigueur.

Plus contraignantes sur le plan juridique, ces nouvelles règles sont toutefois une aubaine pour certains acheteurs dont les revenus sont plutôt élevés.

Faisons le point sur les nouveautés pour cette année 2022 en matière de prêt immobilier.

Crédit immo : un encadrement plus strict

Afin de rentrer dans les bonnes grâces des banques, il vous faut désormais remplir certaines conditions plus ou moins contraignantes. Celles-ci sont imposées par le pouvoir public et doivent être respectées par les établissements bancaires qui proposent des offres de crédit immobilier.

Concrètement, le Haut Comité pour la Stabilité Financière (HCSF) resserre l’étau en émettant des préconisations envers les banques, notamment sur l’octroi des crédits immobiliers.

Pour rappel, le HCSF est l’autorité française en charge de la surveillance du fonctionnement de l’ensemble du système financier. Il est en mesure de mettre en place des méthodes de correction en cas de risques systémiques sur les marchés financiers.

L’objectif étant de préserver la stabilité de la croissance économique. Son rôle, tel qu’il est stipulé dans l’article L.631-2-1 du code monétaire et financier, est surtout d’éviter un endettement démesuré des ménages.

En effet, une durée de remboursement de crédit immobilier trop longue associée à un taux d’endettement élevé peut affecter la stabilité financière de l’emprunteur.

Info à lire dans la catégorie  Cabinet d’expertise comptable : quelles sont les principales missions ?

Les préconisations émises auprès des organismes de prêt il y a un an sont donc devenues la norme depuis 1er janvier 2022. Toute entité concernée qui sort des clous sera ainsi sanctionnée par les pouvoirs publics.

Quelles sont les nouvelles réglementations en 2022 ?

Dans le détail, ces nouvelles réglementations peuvent se traduire comme suit :

  • Le taux d’endettement du demandeur ne doit pas excéder 35%, incluant l’assurance emprunteur.
  • La durée de remboursement du prêt ne peut dépasser 25 ans.

Néanmoins, une tolérance maximale de deux ans s’ajoute à la durée du crédit en cas de retard d’amortissement. Cette rallonge ne s’applique pas à tous les crédits immobiliers. Seuls quelques prêts sont concernés :

  • Construction d’une maison neuve,
  • Acquisition d’un logement neuf,
  • Acquisition d’une ancienne habitation dont les travaux de réhabilitations valent au moins 25% du coût total de l’opération.

Qu’à cela ne tienne, les établissements de crédit peuvent déroger à ces nouvelles réglementations à condition de se limiter à 20% d’emprunteurs (nombre de dossiers).

En effet, certaines banques en ligne appliquent encore un taux d’endettement de 33% avec une durée de remboursement de 7 à 25 ans. C’est par exemple le cas chez Orange Bank. Vous trouverez d’ailleurs ici des avis Orange Bank si l’offre de crédit immobilier de la banque en ligne vous intéresse.

Souscrire un crédit immo en 2022 : l’importance de l’apport personnel

Certains établissements financiers exigent un apport minimum de 10% avant d’accorder un crédit immobilier, mais il n’est pas obligatoire. Cela leur permet de se rassurer davantage sur la capacité d’emprunt du souscripteur.

Info à lire dans la catégorie  Ludovic Delion vous explique ce qu'est la cryptomonnaie

Avec la nouvelle norme du HCSF et notamment suite à la crise sanitaire, l’apport personnel est d’autant plus important pour obtenir un prêt immobilier.

En tant qu’emprunteur, si vous pouvez apporter entre 20 à 30%, votre dossier sera beaucoup plus apprécié. En d’autres termes, les conditions d’octroi sont meilleures avec un apport personnel plus élevé.

Vous pouvez même bénéficier d’une réduction sur le taux d’intérêt. Par la même occasion, certains établissements vous accordent la possibilité de renégocier la durée de remboursement.

L’apport personnel améliore votre profil emprunteur auprès des banques et d’autres établissements de crédit. Vous pouvez également réaliser d’importantes économies sur le coût total du prêt avec votre apport personnel. Plus celui-ci est élevé, plus la durée de remboursement est écourtée, et plus le taux d’intérêt est réduit. 

Boris Rabilaud
Dernieres Actualités
AdvertismentExpert Référencement Google
Articles connexes
Advertismentspot_img
Acutalités

Realtor.com : trouvez votre prochaine maison avec l'application officielle de l'association des agents immobiliers

Vous êtes à la recherche d'une nouvelle maison ou d'un appartement et vous souhaitez faciliter cette démarche ? L'application officielle de l'association des agents...

Zillow : recherchez, achetez, vendez ou louez des biens immobiliers

Dans le monde numérique d'aujourd'hui, il est essentiel de disposer des meilleures ressources et outils pour rechercher, acheter, vendre ou louer des biens immobiliers....

Angi (anciennement Angie's List) : accédez à des avis sur des services locaux pour la maison

Accéder à des avis fiables et pertinents sur des services locaux pour la maison est crucial lorsque vous souhaitez réaliser des projets de rénovation...

Thumbtack : trouvez les bons professionnels locaux pour n'importe quel projet à la maison

Lorsqu'on souhaite entreprendre un projet à la maison, qu'il s'agisse de rénovation, de déménagement ou d'un simple nettoyage, il est souvent difficile de savoir...

TaskRabbit : connectez-vous avec des personnes prêtes à vous aider pour vos tâches et projets

Dans notre vie quotidienne, il peut être difficile de tout gérer, entre le travail, les courses ou encore les petits boulots qui s'accumulent. C'est...
AdvertismentE reputation Entreprise