Les annonces légales, une formalité obligatoire pour les entreprises

La publication d’annonces légales représente une obligation juridique pour une majorité d’entreprises en France. Elles doivent en publier dans la presse prévue à cet effet lors des événements majeurs de leurs existences. Ainsi les personnes morales informent le public de leur création, des principaux changements au cours de leur histoire et de leur dissolution. L’objectif de ces informations consiste à protéger les clients, les créanciers et les éventuels actionnaires des mauvaises pratiques potentielles. Promulguées dans des journaux spécifiques, régulièrement habilités, ces annonces doivent être rédigées selon un cadre rigoureux et précis. Toute approximation et inexactitude empêchent sa validation. Quelles sont les entreprises soumises à l’obligation de publication des annonces légales ? Quels événements de la vie de l’établissement génèrent l’exigence d’une annonce légale ? Découvrez dans cet article ce qu’il faut savoir sur les obligations des entreprises par rapport aux annonces légales.

Définition des annonces légales

Les annonces légales sont des informations publiées dans des journaux appelés journaux d’annonces légales. Ces annonces vont aviser le public des principaux événements de l’activité d’une entreprise. Elles constituent une obligation réglementaire pour les entreprises morales. Elles répondent ainsi à un devoir de transparence. Elles visent en effet à protéger le public et les actionnaires contre les mauvaises pratiques et à assurer la transparence des renseignements concernant la vie des entreprises. Ces annonces sont éditées pour veiller à ce que les personnes concernées soient informées de toute modification et de tout transfert de propriété ou de responsabilité.

Les différents types d’annonces légales

formalité légale entreprises
formalité légale entreprises
Au moment de la création d’une entreprise, un avis de constitution doit être publié pour signaler son existence et ses activités. Lors de sa clôture, un avis de dissolution ou de liquidation doit être publié pour informer le public de la fin de l’activité de l’entreprise. Il peut également être nécessaire de publier d’autres annonces, comme un avis de transmission ou un avis de modification, afin de donner la possibilité à toutes les parties impliquées de prendre connaissance des évolutions en cours.

Le coût des annonces légales

Le mode de calcul du prix des annonces légales varie en fonction du type d’annonce et selon les départements. Les annonces calculées selon un forfait concernent les annonces suivantes :
  • l’avis de constitution au moment de la création de l’entreprise ;
  • lors de la dissolution de l’entreprise au moment des nominations d’un ou des liquidateurs ;
  • lorsque l’entreprise ferme ses portes, un avis de clôture doit être publié ;
  • lors d’une procédure collective pour les jugements d’ouverture et de clôture.
Info à lire dans la catégorie  Où trouver un cabinet de management de transition à Paris ?
Chaque année, un arrêté ministériel détermine le montant de ce forfait. Les autres annonces légales sont chiffrées au nombre de caractères, espaces compris. Le tarif varie selon les départements de 0,183 € à 0,237 € le caractère.

Les supports des annonces légales

Sur support papier, l’entreprise doit choisir un journal d’annonces légales (JAL) dans le département de son siège social. Le JAL doit être habilité par la préfecture. La liste des journaux autorisés à publier ce type d’annonce est consultable en ligne. Les annonces légales peuvent être publiées sur un service de presse en ligne (SPEL) habilité. Cela concerne les sites d’information à vocation régionale. L’avantage principal réside dans la parution plus rapide de l’annonce. Faciles à utiliser, ces services permettent à l’entreprise de bénéficier, de plus, de conseils gratuits. Une annonce reste affichée au minimum 7 jours à partir de sa publication en ligne sur la page d’accueil. En outre, les annonces en ligne sont consultables sur le portail de la publicité légale des entreprises (PPLE), afin que tout le monde puisse vérifier leur validité.

Les obligations des entreprises vis-à-vis de la publicité légale

Quand publier une annonce légale ?

Les annonces légales vont devoir être publiées à différents moments selon l’évènement. Lors de la création de l’entreprise, la publication de l’annonce légale doit intervenir après la rédaction des statuts, dans un délai d’un mois. Cette étape doit nécessairement précéder l’inscription au registre du commerce et des sociétés. En effet, la nouvelle entreprise doit fournir à ce moment-là, l’attestation de publication ou la copie de l’annonce. Ce document doit être conservé précieusement, car il fait partie des documents obligatoires à remettre au greffe du tribunal de commerce. Lors des transformations importantes de la vie de l’entreprise, la publication d’une annonce légale s’avère notamment obligatoire :
  • lors du changement des statuts ;
  • lorsque le siège social change d’adresse ;
  • si l’entreprise modifie son nom ;
  • lorsque l’entreprise repense le montant du capital.
  • Et bien d’autres évènements dans l’entreprise…
  La fin de la vie de l’entreprise, que ce soit à l’initiative du gestionnaire ou à la suite d’une procédure collective, donne également lieu à l’obligation d’une publication d’annonce légale.

Quelles sont les entreprises soumises à l’obligation de publication ?

Les entreprises soumises à l’obligation de publication des annonces légales sont toutes les entreprises morales telles que :
  • les sociétés et entreprises à responsabilité limitée (SARL et EURL) ;
  • les sociétés par actions telles que les SA (société anonyme), la SASU (société par actions simplifiée unipersonnelle) ou la SAS (société par actions simplifiée) ;
  • les sociétés en nom collectif (SNC) ;
  • les sociétés civiles comme les SCI (société civile immobilière) ou les SCP (sociétés civiles professionnelles).
Les entreprises individuelles, les micro-entreprises, les EI (Entreprises Individuelles), les EIRL (Entreprise Individuelle à Responsabilité Limitée) et les GIE (Groupement d’intérêt Économique) sont exclus de cette obligation.
Info à lire dans la catégorie  Portage salarial pour les métiers de l’ingénierie, informatique et des technologies
 

Une rédaction minutieuse et rigoureuse

La rédaction de ces annonces doit être minutieuse et rigoureuse. Tout oubli ou imprécision peut entraîner la nullité de l’acte et le greffe peut rejeter l’annonce si des informations manquent. Les informations nécessaires à l’annonce légale sont spécifiques à chaque type d’annonce. Par exemple, pour un avis de constitution, les informations à inclure sont :
  • la dénomination de l’entreprise ;
  • le montant du capital ;
  • la durée prévue d’existence de l’entreprise ;
  • la forme de la société ;
  • l’objet social ;
  • l’identité des associés et des tiers solidaires ;
  • l’adresse du siège social ;
  • la mention du greffe du tribunal où est inscrite la société.
Pour une augmentation de capital, il est important de spécifier
  • le nouveau montant du capital social ;
  • le numéro d’article modifié dans les statuts ;
  • la précision de l’organe de direction ;
  • la date de la décision.
Afin d’éviter toute erreur et par ricochet la nullité de l’acte et l’obligation de rédiger une annonce légale rectificative, il fut faire très attention. Néanmoins, pas besoin d’utiliser des outils en ligne comme Bon Patron pour vérifier l’orthographe. Le journal qui publie votre annonce vérifie généralement le contenu de l’annonce. Vous pouvez également confier cette rédaction à un professionnel de la rédaction des annonces légales, comme par exemple un juriste. Néanmoins, il faut bien vérifier les nom de personnes et de rue. Car une erreur dde frappe et il faut republier. Pour résumer cet article, les annonces légales constituent donc une formalité obligatoire pour les personnes morales. Les entreprises doivent les publier dans des journaux spécifiques afin d’aviser le public des principaux événements de leur histoire. Les annonces visent à protéger les clients et les créanciers contre le flou et éventuellement des pratiques abusives. Elles garantissent également la transparence des informations relatives à la vie de l’entreprise. Pour ces dernières, les annonces assurent leur sécurité et évitent toute sanction. Leur coût varie selon leur type et selon les départements. Il est calculé selon un forfait ou au nombre de caractères. Leur écriture exige précision et exactitude. Les entrepreneurs doivent donc prendre connaissance des caractéristiques nécessaires pour chaque type d’annonce afin de mieux maîtriser leur écriture. Cependant, la plupart des sites de vente d’annonces légales vous aide dans ce processus.
Boris Rabilaud
Dernieres Actualités
AdvertismentExpert Référencement Google
Articles connexes
Advertismentspot_img
Acutalités

MyPlate Calorie Tracker : suivez facilement votre consommation de calories et vos exercices

Pour atteindre vos objectifs de santé et de forme physique, il est essentiel de contrôler votre consommation de calories et de surveiller régulièrement vos...

YogaGlo : pratiquez le yoga où que vous soyez avec des cours vidéo

Dans un monde de plus en plus stressant et pressé, nombreux sont ceux qui cherchent des moyens efficaces pour se détendre, se recentrer et...

SkyView : identifiez étoiles, constellations et satellites en pointant votre téléphone vers le ciel

Les amateurs d'astronomie peuvent passer des heures à contempler le ciel nocturne et à s'émerveiller des innombrables étoiles, planètes et autres objets célestes. Pour...

Lumosity : entraînez votre cerveau avec des jeux scientifiquement conçus

Les technologies numériques ont révolutionné notre quotidien, en offrant un accès facilité à l'information et en connectant les individus entre eux. Ces nouveaux outils...

The Room : séries de puzzles mystérieux dans une ambiance unique

S'il existe un genre de jeu qui fait appel à notre logique et notre esprit d'analyse, c'est bien celui des séries de puzzles. Une...
AdvertismentE reputation Entreprise