in ,

Pourquoi acheter des avis est interdit par la loi !

Supprimer Avis Négatifs

Pourquoi donc acheter des avis ? C’est interdit par la loi !

Internet et les réseaux sociaux ont beaucoup changé les relations humaines. Désormais, en quelques clics seulement, il est possible de commander une multitude d’articles et de se faire livrer à domicile. Dans cet ordre d’idées, pour faire le choix entre tel ou tel autre produit, on s’inspire souvent des avis laissés par d’autres utilisateurs.

Mais au cas où ces avis sont émis par des personnes rémunérées pour les produire, ceci devient un délit passible de sanction. À titre d’exemple, en septembre 2018, un tribunal italien a condamné un internaute à 9 mois de prison ferme et 8000 euros de dommages-intérêts pour avoir publié de faux avis positifs sur TripAdvisor. 

Dans ce billet, on découvre non seulement les raisons pour lesquelles en tant que promoteur vous ne devrez jamais acheter des avis, mais aussi les sanctions pénales prévues pour les contrevenants.

L’achat de faux avis est interdit !

L’e-réputation est un nouveau concept né de la révolution numérique. Actuellement, dans la plupart des cas, la réputation virtuelle d’une grande entreprise fait partie intégrante de son image de marque. À cet effet, pour garder une bonne réputation virtuelle, certaines entreprises n’hésitent pas à user de moyens peu licites comme des publicités mensongères.

achat de faux avis est interdit
achat de faux avis est interdit

Pire encore, d’autres sont prêtes à payer des internautes ou des plateformes spécialisées dans le but qu’ils publient des avis mensongers sur leurs produits et services.

Au même titre qu’une publicité aux informations douteuses, des avis qui manquent de crédibilité sont passibles de sanctions. Acheter des avis est illégal tout simplement !

Faux avis sur Internet : risques juridiques et conseils

Face à une société en pleine mutation, les institutions et les lois changent pour s’adapter aux nouvelles formes de délits. C’est à cet effet qu’en France, la DGCCRF (Direction Générale de la Concurrence de la Consommation et de la Répression des Fraudes) a commandité une enquête depuis l’année 2011.

Cette enquête vise à répertorier et à condamner devant les tribunaux des sociétés (et notamment des sites de e-commerce) pour « pratiques commerciales trompeuses ». En plus de cette institution, il existe des lois comme la loi Châtel et le Code de la Consommation qui énoncent clairement les peines encourues pour pratiques commerciales douteuses. L’achat des avis est illégal et fait partie des pratiques commerciales très peu recommandables.

Vous avez donc tout intérêt à ne jamais acheter des avis, quelles que soient les propositions mirobolantes de rentabilité des investissements qui vous sont présentées. Ce type de délit est passible d’une peine d’emprisonnement (deux ans) et d’une amende de 300.000 euros.

À titre informatif, sont donc considérés comme des délits :

  • une pratique commerciale trompeuse (de faux avis)
  • des allégations, indications ou présentations fausses ou de nature à induire en erreur le consommateur
  • l’usurpation du titre de consommateur en vue d’apposer un avis
  • l’utilisation de contenus rédactionnels financés par le promoteur lui-même, mais qui n’ont pas les mentions distinctives de ce type de contenu.

Que donc recommander ? Eh bien, tout d’abord, il faudrait faire très attention aux procédés de communication digitale auxquelles vous souscrivez en tant que promoteur de votre entreprise. Par ailleurs, être méfiant vis-à-vis des vendeurs de faux avis est aussi une attitude à observer afin d’éviter tout accroc avec la justice.

Fuyez les agences qui vendent de faux avis

Comme vous pouvez vous en douter, il existe une panoplie de structures aux astuces aussi intéressantes les unes que les autres. Elles rivalisent même d’ardeur pour proposer des contournements des règles. Mais cela ne change rien aux dispositions légales mises en place. Acheter des avis est punissable par la loi : on ne le dira jamais assez.

Complice et commanditaire risquent tous des peines pénales bien justifiées. Éloignez-vous donc de ce type de prestataires de service et explorez d’autres solutions.

La confiance que peuvent accorder les consommateurs à ces avis est donc particulièrement importante et la DGCCRF contrôle donc régulièrement la loyauté des entreprises du secteur.

Obtenir des avis certifiés de vos clients : c’est possible

Pour vous démarquer de la concurrence de manière très efficace, il existe une alternative mise en place par l’Association Française de Normalisation. Délivré déjà depuis septembre 2013, la norme NF Z74-501 spécifie des exigences particulières qui concernent la collecte, la modération et la restitution des avis postés.

L’État propose d’ailleurs aux entreprises qui le désirent la norme NF Z74-501 pour certifier les avis sur leurs sites Web et ainsi gagner en crédibilité auprès des internautes.

En suivant les recommandations de cette norme, vous bénéficierez d’avis qui vous font gagner en crédibilité et renforcent votre e-réputation de manière saine. Retenons donc que dans l’hexagone, acheter des avis représente une pratique illégale qui est sévèrement punie par des dispositions pénales.

Plus d’information sur le site Supprimer Avis Négatifs

Vous pouvez découvrir l’agence spécialisée en e réputation qui vous donnera des informations pour obtenir des commentaires positifs , avis de vos clients. C’est simple et efficace. Sinon on vous propose de supprimer la fiche Google My business

Autres actualités sur le site

Cebit 2021

Le CEBIT 2021 : Salon européen dans les nouvelles technologies « TIC »

Supervision Informatique : Gérer les alertes en temps de crise