4 pièges à éviter absolument avant d’implémenter Salesforce !

Salesforce a créé durant ces dernières années divers outils destinés à l’automatisation déclarative. L’un des plus importants d’entre eux est d’ailleurs Salesforce Flow. Il est en règle générale considéré comme le plus puissant de tous ceux que la marque a pu produire. Cependant, pour en faire un usage optimal, il est souvent nécessaire d’éviter quelques pièges. Découvrez-en quelques-uns dans cet article.

1. Ne pas tester ses flux

Il n’est pas raisonnable de penser directement au processus d’implémentation lorsque l’on n’a pas pris suffisamment de temps pour tester les flux. On parle généralement d’apprendre à générer un environnement de développeur. Il ne sert à rien du tout de rendre accessible au grand public une solution que vous n’avez pas vous-même pris le temps de tester.

La plupart du temps, Flow Builder met à votre disposition un outil assez particulier. Servant déjà au déblocage, ce dernier est aussi utile pour une vérification rapide des flux avant installation. Dans le même temps, il est également recommandé de parcourir attentivement le processus complet et d’en faire une sorte de vérification avant même de faire usage de l’outil proposé par Flow Builder.

Il arrive par moment que lors de cette petite vérification, vous rencontriez quelques soucis supplémentaires. Dans ce cas spécifique, vous serez tenu de nettoyer légèrement avant le déploiement proprement dit de votre logiciel. Découvrez-en plus grâce à une firme de consultants Salesforce. Vous le savez donc désormais, il ne faut jamais implémenter Salesforce si vous n’avez pas pris le temps au préalable de tester vos flux !

2. Vouloir à tout prix se passer des sous-flux

Les sous-flux sont par définition des flux qui découlent de manière automatique d’autres flux, généralement appelés « flux parents ». Ces derniers présentent minimalement deux variables. La première est celle mise à disposition dans le cadre de l’entrée et la seconde est celle prévue pour la sortie. Le système est spécialement déployé de la sorte afin que les flux principaux (parents) soient en mesure de :

  • Véhiculer des informations dans les sous-flux
  • Réaliser des calculs ou certaines opérations spécifiques
  • Détenir une valeur renvoyée

Par moments, vous avez la possibilité de générer quelques flux assez complexes pour l’exécution de calculs divers. Vous avez de même l’opportunité de créer une forme de calcul complexe que vous pourrez mettre dans un Flow différent. C’est d’ailleurs à ce niveau même que l’importance des sous-flux est de taille.

Plus vous parvenez à générer des sous-flux, plus vous êtes en mesure de réduire les différentes marges d’erreurs humaines constatées dans le cadre du déploiement. Logiquement, ne pas du tout vouloir s’en servir accentue les chances d’erreur dans le processus. Veillez donc à en faire usage toutes les fois que cela semble vraiment nécessaire.

3. Ne pas documenter ses flux

Consultant Salesforce
Consultant Salesforce


Votre flux sera de toute évidence consulté par plusieurs autres administrateurs et même quelques fois par certains consultants Salesforce. Partant de ce fait, vous devez constamment veiller à produire au fur et à mesure divers documents justificatifs en vue de mieux expliquer l’utilité de votre flow, ainsi que les tâches les plus importantes que ce dernier effectue. Cela contribuera surtout à faciliter aux experts leur travail de maintenance et d’organisation.

Dans cette optique, il est essentiel de vous assurer dès la naissance ou la modification d’un de vos flux que toutes les valeurs sont remplies d’une bonne description de l’usage à faire de chacune d’entre eux. Documenter ses flux n’est donc pas une option, mais une véritable nécessité pour montrer tout votre professionnalisme et votre application. Assurez-vous donc de toujours le faire avant d’implémenter Salesforce.

4. Ne pas prévoir les défauts

Il serait assez naïf de votre part de penser que le processus d’implémentation se fera toujours de manière simple sans le moindre obstacle. Lorsque vous travaillez avec Salesforce, les défauts de même que les petits soucis techniques ne sont pas totalement absents. Par conséquent, il est souvent recommandé de prévoir des messages d’erreurs détaillés à adresser aux utilisateurs en cas de panne technique. Plutôt que de simplement informer l’utilisateur, l’idéal serait de toujours lui donner une information détaillée.

Comprenez que le flux peut présenter quelques failles

Dans certains cas de figure, la construction d’un flow n’est pas forcément la meilleure alternative. Même si les flux sont souvent rapides, on distingue encore d’autres instruments tels qu’Apex qui sont encore plus efficaces. En cas de lenteur du flux par exemple, de telles solutions sont assez recommandées.

Solliciter des pionniers en cas d’obstacles majeurs

Peu importe le problème que vous rencontrez dans l’implémentation ou encore dans l’utilisation, il existe toujours une possibilité de joindre la communauté Salesforce pour vous aider. Celle-ci est constituée de pionniers dans le domaine réunissant derrière eux quelques années d’expérience au moins. Selon la nature de votre problème, des experts sont entièrement disponibles pour vous apporter des solutions intéressantes et pratiques qui vous permettront de vous en sortir très aisément.

Il est essentiel d’éviter à tout prix chacune des erreurs ci-dessus évoquées non seulement pour gagner du temps dans le déploiement, mais aussi pour une utilisation optimale de Salesforce.

Boris Rabilaud
Les derniers articles par Boris Rabilaud (tout voir)

Dernieres Actualités

Advertismentspot_img

Articles connexes

Advertismentspot_img

Acutalités

Peut-on faire un abonnement pour son assurance auto ?

Après l’achat de son véhicule ou après expiration de son assurance automobile il est obligatoire de souscrire à une assurance automobile. À cet effet, nombreuses...

Comment choisir le bon emballage alimentaire pour votre entreprise ?

Choisir le bon emballage alimentaire pour votre entreprise est essentiel pour conserver la sécurité et la fraîcheur de vos produits. Il permet également de garantir...

Comment choisir le bon clavier LED pour vos besoins ?

L'utilisation d'un clavier LED peut offrir de nombreux avantages pour améliorer votre expérience informatique. Il existe une variété de claviers sur le marché, dont certains...

5 manières d’améliorer les compétences de vos équipes : la formation linguistique

Dans le monde des affaires d’aujourd’hui, une équipe qualifiée est un atout sérieux face à la concurrence. Que ce soit en termes de compétence technique...

Quelle caméra pour surveiller ma maison ?

Une caméra de surveillance est un des moyens pour protéger et améliorer la sécurité de votre maison. À noter, qu’en France, un cambriolage a lieu toutes...
Advertismentspot_img
error: Content is protected !!