Comprendre l’intelligence artificielle

Intelligence Artificielle : le terme est loin d’être nouveau, mais il est clair que l’on ne parle plus que de ça sur les sites spécialisés et qu’il a également un impact sur le grand public. Depuis novembre 2022 exactement, de nouveaux outils ont fait surface sur Internet et interrogent notre perception même de la technologie.

L’intelligence artificielle est une machine qui sait reproduire le comportement humain, et surtout sa perception d’un problème pour le résoudre. Ce concept même inspire la crainte dans de nombreux milieux professionnels, en particulier ceux qui demandent un savoir intellectuel particulier, mais elle est également porteuse d’espoir pour l’humanité, qui pourrait se servir de ce formidable outil pour rendre la vie plus facile.

Puisque l’avènement de l’intelligence artificielle est inévitable, il est essentiel que des nouvelles générations d’informaticiens et de scientifiques se forment à cette discipline. Cet article compile les différentes façons de se former aux métiers de l’intelligence artificielle – comme la data science ou le deep machine learning – et comment s’y prendre en fonction de son âge et de ses connaissances informatiques.

Une brève histoire de l’intelligence artificielle (IA)


L’idée d’un ordinateur assez puissant pour reproduire les compétences de l’humain – et les surpasser en quelques secondes – est née de l’esprit de Marvin Lee Minsky, scientifique US qui pose les bases du concept en 1956.

Pendant plusieurs décennies, l’informatique avance à son rythme, et effectue des tâches qui nous paraissent maintenant basiques. En 1989, un Français invente un processus qui permet à un ordinateur de reconnaître l’écriture manuscrite.  Beaucoup plus tard, en 1997, une intelligence artificielle bat le Russe Kasparov aux jeux d’échecs, un jeu auquel il excelle depuis de nombreuses années.

Fin des années 2010, l’intelligence artificielle est partout sur internet, puisqu’elle a des applications pratiques pour les banques, commerces, chatbot, administrations et même le secteur automobile qui tend à créer des voitures intelligentes.

Mais n’allez pas croire que l’intelligence artificielle est une sorte d’entité qui a émergé d’elle-même. Pour être efficace, une application d’IA doit se nourrir de sa base première : les données utilisateur. Toutes ces données – laissées par les milliards d’interactions des utilisateurs sur internet – tissent une sorte de toile de neurones reliés entre eux, tout à fait à l’image d’un cerveau humain. Avec une capacité de relier les faits et les idées entre eux, l’intelligence est capable de saisir un problème et d’apporter une solution, que ce soit la génération de texte, d’images, ou le pilotage automatique d’une voiture.
Info à lire dans la catégorie  Comment obtenir un créneau horaire pour un entretien à la préfecture de Montpellier ?

Les usages particuliers de l’IA


Comme nous l’avons indiqué, l’intelligence artificielle est déjà très présente dans nos vies, et il est certain que vous l’avez déjà rencontrée si vous visitez internet régulièrement. Les chatbots avec lesquels vous communiquez sont un exemple rudimentaire d’intelligence artificielle. Les applications de type SnapChat s’en servent pour faire des filtres et rendre l’expérience utilisateur unique.

Il est vrai que la plupart des sites utilisent encore l’intelligence humaine pour accomplir de nombreuses tâches, comme obtenir une estimation de votre équipement photo, souscrire à une assurance-vie ou choisir le meilleur papier peint pour son salon. Dans tous les cas de figure, nous aurons toujours besoin d’une supervision humaine, car l’intelligence artificielle ne peut que se créer à partir d’elle.

Pourtant, on peut aisément concevoir de quelles multiples façons l’IA va bouleverser nos vies. En étant capable de générer du contenu textuel, visuel ou même des sons, l’IA va entraîner une transformation non négligeable de nos sociétés contemporaines.

ChatGPT, Dall E : les espoirs et craintes des nouveaux outils


Le grand public entend parler de sites web pour le moins extraordinaires qui proposent de faire ce que les humains peuvent faire en quelques secondes. C’est d’abord l’intégration de Dall-E, une IA générative d’images, qui fait frissonner les dessinateurs et graphistes du monde entier. Dall E est capable de générer des images plus vraies que nature sur une simple demande. Si c’est le plus célèbre outil de génération d’images, il en existe beaucoup d’autres.

La connaissance de ChatGPT par le grand public fin 2022 est également une étape importante. Voici un logiciel avec lequel vous êtes capable de converser. Il est possible de lui faire rédiger des essais philosophiques, des poèmes, ou tout simplement de lui faire exprimer son avis sur un sujet donné.

Aujourd’hui, toutes ces applications apparaissent comme des gadgets flambants neufs et même si elles comportent leur lot d’imperfection – une image générée par l’IA est souvent reconnaissable, voire bizarre – il y a fort à parier que de nombreuses personnes adoptent ces pratiques dans les prochaines années. Ce qui pose un problème à des millions de professionnels (journalistes, graphistes, conseillers, commerçants) qui ont peur de perdre leur emploi.

Selon l’entrepreneur Elon Musk, ces craintes sont loin d’être infondées, car certains métiers, à défaut de disparaître, vont subir de profondes mutations. Cependant, c’est le propre de toutes les technologies de finir par être détrôné par une technologie plus puissante.
Info à lire dans la catégorie  Quels sont les salaires des artisans du bâtiment ?

Se former par la voie universitaire


Participer ou créer un projet d’intelligence artificielle peut apporter une plus-value importante aux entreprises. Pour maîtriser l’outil, un candidat se doit d’avoir d’importantes notions de data science et de deep learning, qui sont les conditions pour faire tourner une machine génératrice d’IA.

Pour les individus qui sortent du Bac, il est possible de suivre des formations post-bac sur les sujets de la data science (qui permet à l’IA de connaître un sujet profondément) et du machine learning engineering (qui permet à l’IA de mettre en mouvement ses connaissances).

Le profil d’un tel candidat implique des connaissances solides en informatique, un goût prononcé pour l’algèbre et les concepts mathématiques poussés. Le secteur est extrêmement porteur d’emplois puisque l’IA telle que le grand public la connaît en est encore à ses débuts.

Les formations en distanciel


Si vos études secondaires sont derrière vous et que vous avez un profil plus âgé, sachez que des formations à l’intelligence artificielle sont également disponibles en distanciel. De nombreuses formations sont éligibles au Compte Pour la Formation (CPF) et vous permettront d’obtenir un diplôme qualifiant pour mettre un pied dans l’IA.
Boris Rabilaud
Dernieres Actualités
AdvertismentExpert Référencement Google
Articles connexes
Advertismentspot_img
Acutalités

SkyView : identifiez étoiles, constellations et satellites en pointant votre téléphone vers le ciel

Les amateurs d'astronomie peuvent passer des heures à contempler le ciel nocturne et à s'émerveiller des innombrables étoiles, planètes et autres objets célestes. Pour...

Lumosity : entraînez votre cerveau avec des jeux scientifiquement conçus

Les technologies numériques ont révolutionné notre quotidien, en offrant un accès facilité à l'information et en connectant les individus entre eux. Ces nouveaux outils...

The Room : séries de puzzles mystérieux dans une ambiance unique

S'il existe un genre de jeu qui fait appel à notre logique et notre esprit d'analyse, c'est bien celui des séries de puzzles. Une...

Angry Birds 2 : le retour des oiseaux dans une aventure encore plus déjantée

Après le succès phénoménal du premier opus, il est temps de faire place à la suite très attendue des aventures de nos oiseaux préférés...

Clash Royale : duel en temps réel dans l’univers de Clash

Les amateurs de jeux mobiles connaissent sans doute déjà le célèbre univers de Clash, rendu populaire grâce à Clash of Clans. Cependant, il existe...
AdvertismentE reputation Entreprise