hébergeur français OVHcloud est en proie aux flammes
hébergeur français OVHcloud est en proie aux flammes

Incendie OVH à Strasbourg :  Incendie chez l’hébergeur OVH

Le site strasbourgeois de l’hébergeur français OVHcloud est en proie aux flammes : c’est la triste nouvelle qui secoue le secteur du numérique depuis quelques heures.

Heureusement que les centaines de soldats du feu mobilisés n’ont ménagé aucun effort pour maitriser cet incendie ! Néanmoins, il n’en demeure pas moins que ses conséquences se font déjà ressentir sur de nombreux sites internet d’entreprises, de structures, d’institutions ou d’organisations françaises, voire européennes.

Voulez-vous en savoir plus sur cet incendie chez l’hébergeur OVH à Strasbourg ? Découvrez de suite les détails dans cet article.

Quelques infos sur l’activité de l’hébergeur OVH

Leader français de l’hébergement de serveurs, fournisseur d’accès à internet (FAI), opérateur de télécommunications et entreprise experte en cloud computing, l’hébergeur OVHcloud a été créé en 1999 par Octave Klaba. Géant européen du cloud computing, il dispose aujourd’hui de plus de 30 data centers dans le monde, dont plus de la moitié en France.

incendie ovh Strasbourg
Incendie chez OVH : Incendie chez l’hébergeur OVH à Strasbourg

Un data center, c’est quoi ? Il s’agit en effet d’un lieu physique regorgeant de serveurs informatiques pour le traitement et le stockage de données numériques.

Très utiles pour les entreprises, le data center sert d’espace de stockage à ces dernières afin d’éviter la présence de serveurs dans leurs locaux.

Bien qu’il soit encore méconnu en dehors du Vieux Continent, l’hébergeur OVH apparaît aujourd’hui comme le « petit poucet » pouvant rivaliser avec les incontournables GAFAM (Google, Amazon, Facebook, Apple et Microsoft).

Incendie chez OVH à Strasbourg : les circonstances ?

Dans la nuit du 9 mars au 10 mars 2021 vers une heure du matin, un gigantesque incendie s’est déclenché sur le site strasbourgeois (Bas-Rhin) de l’hébergeur OVHcloud. Durant plusieurs heures, les pompiers venus à grand renfort ont réussi à maitriser les flammes tôt ce matin. Aucune perte en vie humaine n’est à déplorer (heureusement) !

Pour l’instant, les causes de cet incendie sont à rechercher. S’exprimant sur ce regrettable évènement, les autorités préfectorales du Bas-Rhin ont indiqué que le site n’était pas classé Seveso et qu’aucune pollution toxique n’a été détectée.

Pour info, un site classé « Seveso » est une installation industrielle dangereuse.

Incendie chez OVH à Strasbourg : les dégâts matériels ?

Pour l’heure, le constat est amer : les dégâts matériels sont importants. Sur les quatre bâtiments dont dispose le site de Strasbourg, un est complètement détruit. Il s’agit du bâtiment abritant le data center SBG2 qui a totalement brulé sous les flammes.

Une partie du data center SBG1 a été également endommagée par le feu. Quant aux centres de données SBG3 et SBG 4, ils ont pu être sauvés. Par ailleurs, on retient des déclarations d’Octave Klaba que les data centers SBG1, SBG3 et SBG4 ne pourront être fonctionnels aujourd’hui.

Des milliers de sites internet impactés

OVH représente environ les deux tiers de l’internet français ! Les répercussions techniques de l’incendie dont elle est victime n’ont donc pas tardé à se manifester.

En effet, l’incendie a occasionné la destruction d’un nombre considérable de ses serveurs. De nombreux sites internet hébergés sur OVH se retrouvent ainsi hors-ligne en ce moment.

En réalité, il est encore difficile de donner une estimation exacte du nombre d’utilisateurs d’OVH impacté. Néanmoins, plusieurs sites internet ont d’ores et déjà annoncé être temporairement indisponibles en raison de l’incendie chez OVHcloud.

Le site du gouvernement français Data.gouv.fr, le site twisto.fr, le site internet du stade Malherbe de Caen ou encore le site du centre Pompidou à Paris en font partie.

À quand un retour à la normale ?

Vous le savez, le monde en général et en particulier le secteur économique est fortement dépendant des nouvelles technologies. Cette situation qui prévaut actuellement chez OVH plonge inéluctablement l’activité de plusieurs entreprises : un manque à gagner donc !

L’idéal est qu’un retour à la normale s’effectue dans les brefs délais. Cependant, le travail à abattre par OVHcloud, notamment la reconstruction des alimentations électriques des sites, la vérification des matériels réseaux et des liaisons en fibre optique peut s’avérer fastidieux.

Voilà, vous en savez désormais plus sur l’incendie de l’hébergeur OVH à Strasbourg. Ne soyez donc pas surpris si vous n’avez pas accès à de nombreux sites internet aujourd’hui.

Articles sur la gestion des alertes

Boris Rabilaud