Mailing : Comment élaborer sa stratégie ?

Encore appelé mail marketing, le mailing désigne une technique de communication B2C qui consiste à envoyer des emails à ses prospects ou clients. Son objectif est d’informer ou de fidéliser sa clientèle pour développer les ventes.

Elle est aussi utilisée à des fins de prospection et elle a grandement évolué avec le temps pour être plus efficace. Cependant, il faut savoir mettre une campagne en place pour bénéficier de ses avantages.

Si vous envisagez d’utiliser cette technique pour améliorer vos ventes, voici comment élaborer une stratégie mailing.

Comment cibler la liste des contacts pour sa campagne mail ?

Pour construire une bonne stratégie mailing, cette étape est la plus importante de toutes. Elle consiste à définir la cible de votre campagne pour avoir un retour sur investissement (ROI) positif.

En effet, il n’est pas question de baser votre stratégie sur l’envoi de courriers de masse ou l’achat d’une base de données (adresses électroniques) sans le consentement des destinataires. Cette méthode est désormais révolue et concerne les spams.

L’astuce est de récolter les adresses mails des clients et prospects de manière légale et avec leur accord pour leur soumettre vos contenus.

Il s’agit donc d’utiliser des contacts 100 % opt-in, ce qui signifie que les personnes elles-mêmes acceptent de recevoir des mails de prospection et de publicité. Il existe à cet effet de nombreuses plateformes qui peuvent aider à atteindre cet objectif.

On peut par exemple contacter une agence de communication comme Flyingforyou.fr, pour mettre en place une stratégie marketing efficace dans les campagnes mail.

Cette première phase vous permet d’avoir des taux de clics et d’ouverture élevés, mais aussi d’éviter que les mails soient considérés comme des spams. Cela conduit alors à avoir une meilleure délivrabilité pour sa campagne.

Quels sont les objectifs à définir pour sa campagne ?

Après avoir choisi la cible et sélectionné les contacts, il faut définir les objectifs à atteindre. Une campagne sans objectif est une course sans ligne d’arrivée prédéfinie. Elle sera épuisante et on aura l’impression de n’avoir rien accompli.

Il s’agit ici de définir des objectifs quantifiables comme le nombre de clics que peut générer le message ou le nombre de visites à obtenir sur le site web. On peut effectuer cette opération et utiliser un outil comme Google Analytics pour mesurer la portée de la campagne.

Comment mettre en place une stratégie de communication efficace ?

Une fois les objectifs définis et les contacts sélectionnés, il est temps de mettre en place une stratégie pour atteindre son but. L’une des erreurs que commettent beaucoup de personnes est d’envoyer le même message à toute leur liste de contacts, sans distinction.

Cette technique est ancienne et n’apporte généralement pas de résultat positif. En procédant ainsi, on enverra des contenus à des personnes que cela n’intéresse pas et qui seront classés dans les spams. Les taux de clics et d’ouverture seront alors réduits. Par ricochet, cela aura un impact sur les prochains mails, qu’ils soient pertinents ou non.

L’idéal, pour éviter ce genre de situation est de cibler les bons contacts pour personnaliser les messages à envoyer. Cela créera plus d’impact et optimisera les engagements. On peut à cet effet utiliser la méthode de segmentation en classant les contacts par tri manuel ou à l’aide d’un outil intelligent, en fonction de :

  • leurs préférences,
  • leur situation géographique,
  • le type de contenus qui les intéresse.

On peut accéder à toutes ces informations grâce aux formulaires d’inscription et aux données fournies par les clients eux-mêmes.

Comment optimiser l’impact des mails ?

Une fois les contacts sélectionnés et la stratégie mise en place, il faut penser à la structure du mail. Un message mal organisé ne portera pas de fruits, même s’il comporte la bonne information. Pour cela, même s’il doit être personnalisé, il doit nécessairement contenir certains éléments indispensables.

L’objet du mail

Il s’agit ici du titre que présentera le mail dans la boite de réception du contact. Il doit alors être accrocheur et inciter ce dernier à ouvrir le message pour en lire le contenu. À cet effet, on conseille d’utiliser des approches efficaces pour attirer l’attention du destinataire. On peut dans ce cas utiliser des termes accrocheurs ou des émojis, tout en restant fidèle au ton traditionnellement employé par sa marque.

Le nom de l’expéditeur

Pour que la stratégie mailing fonctionne comme on le souhaite, on doit impérativement respecter cette partie dans sa mise en place. Dans le cas contraire, le récepteur pensera qu’il s’agit d’un mail aléatoire, qui finira probablement dans la corbeille.

Pour éviter cela, on doit être identifié par le lecteur en utilisant son nom et prénom que l’on associera à celui de la marque. Pour faire plus original, on peut associer son nom à quelque chose de spécifique, mais cohérent.

Le preheader

Plusieurs personnes sous-estiment l’importance de cette partie du message alors qu’il est extrêmement déterminant. Il s’agit de la préface qui permet au récepteur de savoir de quoi parle le message qu’il s’apprête à lire. Il pourra alors choisir de continuer la lecture s’il le souhaite. Il faut donc bien le rédiger pour pousser le lecteur à vouloir en savoir davantage.

Le call to action

L’objectif de votre campagne étant l’augmentation des clics, l’optimisation du trafic et de la vente, il serait à son avantage d’inclure un call to action (CTA) dans le mail. Il s’agira d’une ancre qui cache un lien de redirection, généralement formulée comme :

  • “voir le produit”,
  • “Je télécharge”,
  • “Je profite de l’offre.”

Notons toutefois qu’un mail qui comporte trop de CTAs a moins de chances d’être lu que celui qui en comporte un seul. Il est donc nécessaire de les insérer dans le mail de façon rationnelle.

Comment concevoir un mail efficace pour sa stratégie marketing ?

Pour optimiser les chances d’être lu, on doit miser sur l’effet visuel du message, sans pour autant en faire trop. Il s’agit de :

  • créer des contenus responsives pour s’adapter à tout type de support,
  • insérer des images bien choisies dans le mail,
  • choisir une taille appropriée pour assurer la délivrabilité des messages,
  • guider le récepteur vers les meilleurs contenus et dans le bon ordre.

Pour finir, il faut s’assurer de n’avoir pas inséré les mauvais liens dans les CTAs et d’avoir corrigé toutes les fautes de frappe.

Comment réaliser une campagne mail pertinente ?

Il n’est malheureusement pas rare de recevoir des dizaines de mails par jour dont beaucoup proviennent du même destinataire. Le constat est que la majorité n’est pas pertinente et se retrouve dans la corbeille. Pour éviter ce problème, on doit proposer à sa cible un contenu qui répond vraiment à ses attentes et aussi l’envoyer au bon moment.

Ce dernier aspect dépend du type de clients que l’on a et de l’activité qu’exerce chacun d’eux. On peut à cet effet se référer à des professionnels pour aider à définir le moment idéal. Pour parfaire votre stratégie, il faut déterminer la portée de sa campagne en recueillant les commentaires des clients ou en utilisant des outils spécifiques. Cela aidera à savoir ce qui a fonctionné et ce qu’il y a à améliorer.

Autres articles

Boris Rabilaud

Dernieres Actualités

Articles connexes

Advertismentspot_img

Acutalités

Le pilotage de la performance : quel intérêt pour l’entreprise ?

L’évolution et la pérennité d’une firme reposent essentiellement sur sa capacité à se donner les moyens pour administrer son activité avec efficacité. Ainsi, une...

Frédérik BOBET un consultant qui vous explique tout sur le référencement en vidéo

Un consultant en référencement est une personne spécialisée dans l'optimisation des sites web pour une meilleure visibilité dans les moteurs de recherche. L'objectif d'un...

Comment fidéliser ses clients ou fournisseurs ?

D’après plusieurs experts du domaine, la fidélisation de clients déjà dans la base revient beaucoup moins chère que la prospection de nouveaux clients. Ainsi, fidéliser...

Les étapes clés pour organiser un séminaire avec les collaborateurs de l’entreprise

Le séminaire d’entreprise constitue un outil de management stratégique efficace. Il renforce notamment la cohésion d’équipe et la motivation des collaborateurs. Il s’agit également...

Découvrez qui a droit à la PSC (Protection Sociale Complémentaire) !

La PSC est une couverture supplémentaire apportée au régime général de la sécurité sociale. Depuis sa création, cette participation des employeurs à l’égard de...
Advertismentspot_img
error: Content is protected !!