Quelles sont les tendances d’investissement immobilier en 2023 ?

les tendances de l'”Investissement Immobilier” sur le marché français en 2023

L’année vient à peine d’être entamée que les acteurs de l’immobilier sont inquiets de l’évolution du marché.

Investissement Immobilier : les tendances du marché français en 2023

D’autant plus que 2022 a été un millésime bien périlleux.

L’année 2023 s’annonce-t-elle sous de meilleurs jours ? Ou la situation s’empirera-t-elle ? Comment se présentera globalement l’investissement immobilier dans les villes ?

Pour essayer de cerner les grandes tendances en matière d’achat et de vente, cet article se base sur les avis des différents acteurs du marché immobilier.

Bilan 2022 : Compliquée pour l’immobilier

immobilier 2023
immobilier 2023

2022 aura été une année compliquée pour le secteur de l’immobilier. C’est la conclusion unanime faite par les différents experts et consultants du secteur tels que les spécialistes du site “net-Investissement.fr“. Cela est dû à plusieurs raisons.

Dans un premier temps, le marché confronté à la Covid-19 et à la guerre en Ukraine a connu une inflation généralisée. Un autre facteur tout aussi important constitue la progression constante des prix des logements, des taux d’emprunt et des taux d’usures. En moins d’un an, les taux d’emprunt du crédit immobilier sont quasiment passés au double et leur niveau a atteint le summum depuis 7 ans. De mémoire de courtiers, il s’agit d’une évolution rapide et soudaine sans précédent.

De plus, le système d’usure, inadapté à la réalité du terrain, désavantage clairement les ménages emprunteurs. Le calcul du taux d’usure sur une base trimestrielle ne lui permet pas de s’aligner à l’évolution des taux débiteurs. En gros, un plafond de verre est créé. Au-delà de ce seuil, même un acheteur solvable ne saurait concrétiser son projet immobilier.

Les acteurs du marché n’ont donc pas eu une année de tout repos. Globalement, on a observé 10% d’échec des ventes à cause d’un refus de prêt. Et de l’autre côté, 60% des ventes immobilières ont échoué à cause de la problématique du taux d’usure. Selon le rapport présenté en mi-décembre 2022 par le Conseil Supérieur du Notariat, le pouvoir d’achat immobilier de la population a connu une chute inédite depuis une quinzaine d’années.

Baisse de l’investissement immobilier prévue pour 2023

Malheureusement, en 2023, la situation décrite plus haut pourrait s’enliser. La détérioration du volume des transactions observée en 2022 pourrait continuer cette année. D’autant plus que, selon les courtiers, les taux d’intérêt pourraient encore augmenter de même que les taux d’usure. Le marché financier n’ayant pas molli, les acheteurs se trouveront encore confrontés à la difficulté de faire des investissements immobiliers, car ayant moins de moyens d’acheter comme avant.

Cependant, d’après les estimations des notaires, les investisseurs auront la main à condition que le système de crédit redevienne souple et que le taux d’usure au premier trimestre 2023 ne remonte significativement.

Tassement des prix de vente d’immeubles et de terrains

La diminution des achats immobiliers impactera inévitablement les ventes. Ainsi, 54% des notaires français prévoient un repli des prix de vente. L’Adresse, l’un des réseaux immobiliers importants de la France estime qu’en 2023, les prix baisseront d’au moins 5%. Et avec la largesse des marges de négociation, il serait possible d’aller vers un repli de 10% des prix de vente. Même si la FNAIM n’est pas aussi pessimiste, elle est également du même avis.

Après plusieurs mois de flambées, la plupart des grandes villes pourront donc bénéficier d’un tassement des montants des immeubles et des terrains. Par contre, 44% d’entre eux pronostiquent sur un maintien de la stabilisation du niveau actuel. Enfin, 2% d’entre eux tablent sur une hausse des prix.

Même si l’on ne peut jamais prédire à coup sûr le comportement du secteur, il est possible d’établir des pronostics. Alors, sur un terrain pareil, la prudence des vendeurs serait de mise. La plupart d’entre eux ont d’ailleurs décidé de ne pas céder leurs biens, parce qu’ils ne souhaitent pas vendre moins cher que ce qu’ils avaient estimé. Mais, les professionnels et consultants expérimentés de l’immobilier recommandent plutôt de ne pas attendre une hausse hypothétique des prix des logements en 2023 pour vendre leurs biens.

Boris Rabilaud
Dernieres Actualités
AdvertismentExpert Référencement Google
Articles connexes
Advertismentspot_img
Acutalités

Vente à découvert en bourse : comment profiter des baisses de marché ?

Le marché de la bourse est un univers où les données sont susceptibles de changer à tout moment, en votre faveur comme dans le...

Comprendre la technologie de maison intelligente: Tout ce que vous devez savoir

L'utilisation de la technologie pour automatiser votre maison est connue sous le nom de domotique ou «technologie de maison intelligente». Grâce à l'Internet des...

Agence de communication digitale : Ferber Marketing

Communication digitale : pourquoi solliciter Ferber Marketing ? Incontournable pour garantir une bonne image, la communication digitale est un sujet qui concerne toutes les entreprises,...

Comment récupérer une story snap ?

Comment faire pour récupérer des photos et vidéos de la story snapchat ? Snapchat est un réseau social très répandu qui vous donne la possibilité...

Freelances : comment dénicher la meilleure société de portage ?

D’après les statistiques, plus de 57 % des freelances affirment ne pas gagner assez d’argent pour subvenir à leurs besoins et 54 % d’entre...
AdvertismentE reputation Entreprise
error: Content is protected !!