Centre de recherche et développement 5G en France : Qualcomm

La 5G désigne la cinquième génération des réseaux mobiles. Elle viendra prolonger l’exploitation de la technologie LTE et offrir une vitesse de connexion plus rapide que la 4G, utilisée actuellement.

Dans le but de favoriser son expansion, Qualcomm annonce l’ouverture d’un centre de recherche et de développement dans certaines régions françaises. Que faut-il savoir à ce sujet ? Cet article vous y apporte une réponse.

Qualcomm : qu’est-ce que c’est ?

Qualcomm ouvre un centre de recherche et développement
Qualcomm ouvre un centre de recherche et développement

Qualcomm est une société anonyme américaine créée en 1985. Elle est active dans le domaine de la technologie mobile, dans la conception et la mise en place d’outils de télécommunications.

Considérée comme l’une des premières entreprises mondiales dans la fabrication et la vente de processeurs pour smartphones, elle est aujourd’hui une figure incontournable dans son secteur.

De plus, Qualcomm ne dispose pas d’usine et est à l’origine de la technique CDMA (Code division multiple access) qui est un système de codage des transmissions. Enfin, elle commercialise certaines solutions sous forme de licences sur ses brevets.

L’impact du géant américain Qualcomm à Lannion

Qualcomm qui est spécialisée dans la conception et la commercialisation des équipements indispensables pour la fabrication de solutions de télécommunication a annoncé l’ouverture d’un centre de recherche et de développement. Ce nouvel établissement destiné à la 5G permettra de travailler sur l’avenir des réseaux mobiles récents. Il viendra s’ajouter au réseau de R & D déjà implanté en France.

Par ailleurs, Qualcomm a décidé en accord avec le gouvernement français de choisir Lannion comme le pôle d’ingénierie de la télécommunication. Cette région rurale est une zone dans laquelle s’est développé un écosystème de technologie. En guise d’exemple, c’est à Lannion que les écrans plats ont été mis au point. Aussi, elle est considérée par Anticipa comme la ville avec le plus fort taux de création de startups par habitant.

Malheureusement, la décision de Nokia de supprimer plus de 1200 emplois d’ingénieurs et de chercheurs en France risque de mettre à mal le site de Lannion. En effet, ce dernier se verra éliminer plus de 770 postes. Toutefois, l’annonce de l’implantation du nouveau centre de développement de Qualcomm dans cette région présente de nombreux avantages.

Les avantages de l’ouverture du centre de recherche et développement dédié à la 5G à Lannion

Il existe de nombreux bienfaits à l’implantation du centre de recherche et de développement dédié à la 5G à Lannion. Tout d’abord, cela permettra de renforcer les compétences de R & D en Europe.

Ainsi, la France sera également au sommet en matière d’innovation technologique. Ensuite, cette décision servira à conforter Lannion dans son statut de zone purement technologique.

Par ailleurs, elle favorisera l’accroissement de l’offre souveraine pour les réseaux 5G privés et la rétention les talents. Enfin, la mise en place du centre de recherche et développement de Qualcomm permettra de pallier la suppression de postes causée par Nokia dans la région de Lannion.

En somme, l’ambition de Qualcomm d’établir de nouveaux locaux à Lannion vient à point nommé. Cette décision favorisera l’expansion de la technologie et la création de nombreux emplois.

Autres informations

Boris Rabilaud