Chopard, du passé au futur : Maison d’horlogerie et de joaillerie de luxe

Originaire de Suisse à la fin des années 1800, Chopard est une maison d’horlogerie et de joaillerie de luxe qui met l’accent sur l’approvisionnement et les pratiques commerciales éthiques.

Le passé, le présent et l’avenir de Chopard

L’histoire de Chopard remonte à son fondateur, l’horloger et fils de fermier Louis-Ulysse Chopard (1836-1915). Grâce à ses créations artistiques et novatrices, Chopard a pu se faire un nom à seulement 24 ans, jouissant d’une renommée qui lui a permis d’exporter ses créations vers une foule de lieux et de clients illustres, dont le tsar Nicolas II de Russie.

Basant d’abord son entreprise dans la ville suisse de Sonvilier, Chopard faisait appel à des fermiers locaux pour créer les différents composants de ses montres, assemblant le produit final en interne. Lorsque le fils de Louis-Ulysse, Paul-Louis Chopard (1859-1940), a repris l’entreprise en 1915, il a ouvert ce qui allait devenir le siège de la société à La-Chaux-de-Fonds et, en 1937, il a transféré la société dans le célèbre centre horloger qu’était (et qu’est toujours) Genève.

Après la fin de la Seconde Guerre mondiale, l’entreprise connaît des difficultés, la demande d’articles de luxe étant toujours en déclin. Dans les années 1960, Paul-André Chopard, fils de Paul Louis, envisage de vendre la société et c’est à ce moment-là que Karl Scheufele III entre en scène.

Né à Pforzheim, en Allemagne, Karl Scheufele était déjà orfèvre et horloger, et possédait sa propre entreprise de joaillerie et d’horlogerie. Pforzheim, surnommée la “ville dorée” en raison de sa longue tradition d’horlogerie et de joaillerie, avait mis Scheufele sur la voie qu’il voulait suivre, mais il était déterminé à ce que sa nouvelle manufacture soit à Genève. Lors d’un voyage d’une semaine à Genève, Scheufele rencontre Paul-André Chopard le dernier jour, presque par hasard, car Chopard est réputé pour être difficile à joindre. Moins de 30 minutes après la rencontre, Scheufele et Chopard ont conclu un accord et la famille Scheufele a officiellement repris la société.

Scheufele parle de cette rencontre : “Lorsque j’ai visité les ateliers à Genève et que j’ai vu le vénérable M. Chopard à son établi, j’ai tout de suite compris que nos entreprises se complèteraient bien. Nous avons discuté pendant une demi-heure et j’ai alors su que c’était le bon choix.”

Chopard aujourd’hui

hopard devienne une simple marque de joaillerie genevoise
hopard devienne une simple marque de joaillerie genevoise

Alors qu’il y avait toutes les chances que Chopard devienne une simple marque de joaillerie genevoise, comme tant d’autres avant elle, la famille Scheufele a insufflé une nouvelle vie à l’entreprise. L’histoire raconte qu’un jour, en se promenant dans une forêt, Karl Scheufele a aperçu une cascade.

Hypnotisé par la façon dont l’eau scintillait et se déplaçait dans l’air, Karl Scheufele a eu l’idée d’intégrer des diamants en mouvement libre dans le cadran d’une montre, offrant ainsi plus d’éclat et un élément de divertissement dont les autres montres ne pouvaient se vanter.

Happy Diamonds est l’une des collections préférées de Caroline Scheufele, et c’est aujourd’hui l’une des marques de fabrique de Chopard, qui est portée dans le monde entier par les personnalités glamour, riches et célèbres.

On retrouve toujours Chopard sur le tapis rouge, d’une manière ou d’une autre, et la société est souvent représentée lors d’événements par Caroline Scheufele, fille de Karl et sœur de son partenaire commercial Karl-Friedrich.

C’est Karl-Friedrich qui a eu l’idée d’internaliser l’ensemble des moyens de production des montres Chopard, en créant une usine de fabrication verticalement intégrée à Genève. Chopard est obsédé par la nécessité de garantir un niveau de qualité rigoureux tout au long de la production, ce qui est plus facile à faire lorsque l’ensemble de la production est réalisée en interne.

Mais il y a aussi une autre raison. Le fait de tout garder au sein de l’entreprise contribue à l’une des autres passions de la Maison : l’environnement.

Un voyage vers le luxe durable

En 2013, Chopard a lancé son “Journey to Sustainable Luxury“, un voyage consacré à la fourniture d’articles de luxe de manière à causer le moins de dommages possible à la planète et aux personnes qui créent les produits. Chopard s’assure que les matériaux proviennent de sources éthiques, puis qu’ils sont produits de manière à gérer et à réduire l’empreinte carbone de l’entreprise, donnant naissance à un produit éthique apprécié des consommateurs modernes et soucieux de l’environnement.

Au sein de ses installations de production, Chopard est capable de gérer efficacement des zones à risque spécifiques, en veillant à ce que tout ce qui peut être recyclé le soit, à ce que les emballages soient réduits et à ce que les matériaux soient fabriqués de manière responsable. La Maison surveille même sa consommation d’énergie, à la recherche d’opportunités de changement positif.

Éthique et développement durable

Chopard a recours à des pratiques commerciales responsables, en respectant des règles de conformité et des normes industrielles spécifiques, mais aussi en allant au-delà de ce qui est possible pour s’assurer qu’elle a une longueur d’avance sur les autres en matière de protection de la planète.

Il est également important pour Chopard d’offrir une transparence totale dans les chaînes d’approvisionnement et dans ses politiques environnementales, sociales et de conduite des affaires. Tout au long de la chaîne de production des montres et des bijoux, ces normes et politiques sont communiquées de manière approfondie à tous, des fournisseurs de matières premières aux employés en passant par les clients.

Investissement dans les personnes

Pour la famille Scheufele, il ne sert à rien de se consacrer à la croissance et à la protection de sa chaîne d’approvisionnement si l’on ne peut pas aussi s’occuper de son personnel, et Chopard s’attache à garantir une main-d’œuvre totalement diversifiée. La marque s’enorgueillit d’une stratégie d’inclusion sans faille, qui permet à des personnes de tous horizons de postuler pour travailler chez Chopard, et de les écouter afin d’apporter leurs expériences uniques au succès de la marque.

Formation

Dans cette optique, Chopard propose des apprentissages à 40 personnes chaque année, les formant dans les domaines de la joaillerie, de l’horlogerie, de la polymécanique, de la micromécanique et de la finition de surface. Cela permet aux personnes issues des communautés entourant la Maison d’acquérir des compétences spécifiques qui peuvent être transférées dans une véritable carrière, et de créer chaque année une réserve de nouveaux bijoutiers et horlogers formés par des experts.

Le programme d’apprentissage de Chopard a été reconnu par l’État de Genève, qui a décerné à l’entreprise le “Prix de la meilleure entreprise formatrice” dans la catégorie “Arts appliqués”. De plus, deux des apprentis de l’entreprise ont récemment été récompensés par l’État de Genève pour le meilleur apprentissage en bijouterie et en horlogerie.

Pour l’avenir, Chopard prévoit de poursuivre sur la voie du luxe éthique, avec l’intention d’ouvrir la voie à d’autres marques de luxe et de montrer qu’il est possible de marier les concepts d’éthique et d’esthétique d’une manière qui plaise aux clients du millénaire comme aux amateurs d’horlogerie de la vieille école.

Boris Rabilaud
Les derniers articles par Boris Rabilaud (tout voir)

Dernieres Actualités

Articles connexes

Advertismentspot_img

Acutalités

Jean-Pierre Valentini, l’homme pressé

Jean-Pierre Valentini est né en Corse au cœur de la ville de Corte, le 5 février 1964. Assidu et consciencieux, il figure parmi les...

Quels supports de communication pour son entreprise ?

Faire de la publicité pour augmenter la visibilité de son entreprise et renforcer sa notoriété est un levier de communication bien connu des sociétés. Mais...

Quelles sont les étapes clés du passage d’un client en magasin?

Les entreprises ne peuvent plus se permettre d'ignorer le parcours du client. Une analyse régulière et approfondie est essentielle pour perfectionner chaque étape de...

Quelles études a fait le Docteur David Tisserant ?

Le Docteur David Tisserant est un expert gynécologue et chirurgien français. Il vous reçoit tous les jours dans son cabinet en France, précisément à...

Quelles études pour l’environnement ?

Lorsqu'on a une sensibilité pour l'écologie, il est possible de faire des études sur l'environnement. Cela permettra de mieux contribuer à la protection de...
Advertismentspot_img
error: Content is protected !!