in

La formation co-animée : un outil innovant pour apprendre

Formation co-animee

L’une des techniques reconnues en la matière est la co-animation.

Que veut dire formation co-animée : en fait il s’agit simplement du fait qu’il y a deux voire trois intervenants dans la formation. L’animation d’une formation est un véritable enjeux pour les formateurs et les intervenants. Malgré la qualité du contenu, la façon dont la formation est animée va permettre la réussite des acquisitions de savoirs et ou de compétences pour les apprenants.

à deux ou plus. Pourquoi utilisée cette méthode de formation ? Existe-t-il des règles ? quels sont les plus values pour les apprenants et pour les intervenants ?

 

La co-animation : Deux experts au service des apprenants

Le principe de la co-animation consiste à réunir au cours d’une formation deux intervenants ayant des expertises complémentaires. Les stagiaires bénéficient alors directement des apports et des conseils sous deux angles.

Notre méthode chez Adimpletionum est la co-animation avec des comédiens. Des comédiens pour mettre en scène des situations sans faire peur. Une formation bouscule toujours. Chez Adimpletionum nous faisons co-animer nos formations par un comédien qui, par sa capacité à jouer et à faire jouer, contribuera à dédramatiser les réactions et les ressentis face aux situations proposées.

Toutes les formations conçues, créées correspondent à des situations, des temps vécus dans les différents services et institutions.

Elles sont toujours directement issues de l’expérience de terrain des formateurs qui viennent partager leur savoir théorique, mais aussi et surtout ce qu’ils ont appris, acquis au cours de leur parcours professionnel.

L’ensemble de nos formateurs sont capables de partir du savoir de chacun et de le compléter, de l’enrichir, le tout avec passion. »

Ainsi la quasi-totalité des formations que nous proposons sont co-animées par un formateur et un comédien. Le premier travaillera sur la partie pratique et technique, le second sur la partie de la communication non verbale, de la relation et des mises en situations. « L’idée, c’est de faire bouger les stagiaires de l’intérieur, de faire tomber leurs certitudes, de leur faire prendre conscience que la relation à l’autre passe avant tout par la relation à soi. En les faisant jouer, on facilite leur apprentissage. »

Si la co-animation est un outil puissant il doit cependant être travaillé en amont et il doit respecter des règles très précises.

 

Les règles pour une formation co-animée réussie

Tout d’abord les deux intervenants doivent se connaître. Il est évident que plus il y aura connivence et habitude de fonctionnement entre les intervenants plus la formation sera réussie.

En effet, cette connivence ajoute de la confiance et du soutien entre les intervenants, et laisse plus de place à l’improvisation. Laisser de la place à l’improvisation permet de favoriser l’adaptation permanente à la progression du groupe, aux besoins et attentes des participants, et contribue à une meilleure animation.

Des discours contraires :

Il est évident que si les deux intervenants ne sont jamais d’accord cela va semer le doute chez les apprenants. Toutefois, les intervenants peuvent avoir des avis différents sur des sujets et ainsi montrer aux apprenants que cela n’empêche pas un travail en commun de qualité. Afin toutefois d’éviter des situations délicates il est important que les intervenants se soient organisés en amont, aient échangés et travaillés ensemble sur les concepts et leur définition.

Un déséquilibre entre les formateurs :

En quoi consiste un déséquilibre entre les formateurs ? Il s’agit en fait de la domination de l’un des formateurs soit sur la journée soit sur le groupe, soit sur son co-animateur. Ce déséquilibre va débuter par des prises de paroles excessives en utilisant du Je à la place du Nous. Il est important de travailler sur cet équilibre entre les intervenants car la qualité de la prestation est en jeu.

Utilisation par le groupe d’un animateur contre l’autre ou division du groupe en deux sous-groupes choisissant chacun un animateur différent :

Si cela peut éventuellement servir à certains moments afin de faire des alliances et de jouer, cette technique est sensible et doit être parfaitement maîtriser. Elle risque de générer des conflits pendant la formation, ce qui est totalement inutile. Il semble plus judicieux de privilégier une alliance avec la totalité du groupe.

 

Selon le type de co-animation choisie, le travail préparatoire entre les intervenants devra être plus affiné et la définition des interventions davantage cadrée. Il sera également important de veiller aux contraintes de gestion du temps, en anticipant les problèmes techniques éventuels et en prévoyant les adaptations liées à ces problèmes.

 

Les apports de la co-animation :

 

Si la situation est tendue notamment pour l’un des deux intervenants le second intervenant apporte son soutien avec de nouvelles idées et de nouveaux argumentaires, et peut spontanément prendre le relais.

La vision très complémentaire des deux intervenants qui partagent un point de vue une expertise pour faire avancer les travaux et le groupe.

La possibilité de diviser en sous-groupe et de les prendre en charge de façon plus adaptée du fait du nombre d’intervenants. Chaque intervenant pourra faire travailler un groupe et faire restituer la synthèse à l’ensemble des participants.

La co-animation donne un dernier avantage, elle permet plus de rythme dans une animation et contribue donc à une meilleure intégration de l’information donnée ou acquisition des compétences visées.

 

Une technique pertienente pour les formations

EN CONCLUSION UNE TECHNIQUE INNOVANTE

Pour conclure, nous pouvons dire que si la technique de la co-animation est maîtrisée elle apporte de nombreux avantages autant pour les apprenants que pour les formateurs. Le groupe d’apprenants formé bénéficiera d’une plus grande richesse de savoirs, rendus complémentaires par l’alternance des prises de parole. Cette dynamique de ce type d’animation en formation permet plus clairement de maintenir l’intérêt des apprenants tout au long de la journée. Cette technique facilite également les techniques individuelles de mémorisation de l’information, pour un meilleur apprentissage aussi bien individuel que collectif.

Il faut dire que la formation en co-animation ne va pas de soi, c’est un véritable challenge pour lequel il faudra probablement sortir de sa zone de confort et expérimenter de nouveaux outils.

Par contre, elle offre une excellente opportunité d’apprentissage, puisqu’on croise ses connaissances, savoirs et compétences avec un autre professionnel.

Comme dit l’adage : «  Seul on va vite, ensemble on va plus loin ».

Pour faire simple, à deux (ou plus), nous offrons une prestation de meilleure qualité, en répartissant les efforts.

Cette article est rédigé par Belinda INFRAY, Organisme de formation Adimpletionum

Plus d’informations sur les formations :

Les derniers articles par adimb (tout voir)

Written by adimb

Belinda INFRAY,  fondatrice et directrice de l'organisme de formation Adimpletionum
Les formations proposées répondent à des situations, des temps vécus dans les différents services et institutions que vous dirigez. Chacune de ces formations est issue de l’expérience de terrain des formateurs.

Levée de fonds des entreprises, certains chiffres donnent le tournis.

Usb : espace de stockage

Quel support de stockage choisir : La clés USB ou Cloud ?