Pourquoi les entreprises devraient considérer le “salaire émotionnel” comme un élément important de leur politique.

Pour la population active, les facteurs émotionnels qui conditionnent l’emploi sont de plus en plus déterminants, au même titre que le facteur économique. Artesanía Cerdá partage ses implications corporatives avec le salaire émotionnel dans son nouveau podcast “Life’s Little Talks”. 

L’une des principales préoccupations des entreprises est de garder leurs employés au sein de l’organisation. Pour ce faire, le principal avantage qu’ils offrent est un salaire adéquat qui répond aux attentes.

D’autres organisations offrent des avantages tels qu’une assurance maladie ou des prêts au logement. Toutefois, ce ne sont pas les seules mesures de rétention du personnel.

Les temps ont changé. Aujourd’hui, la population active apprécie de plus en plus de pouvoir concilier vie professionnelle et vie privée, et que l’entreprise offre des avantages pour y parvenir. C’est pourquoi la rémunération émotionnelle est si importante et de nombreuses entreprises en Europe, comme Artesanía Cerdá, l’ont mise en œuvre.

Mais d’abord, que signifie “salaire émotionnel” ?

Lorsque nous parlons de salaire émotionnel, nous faisons référence aux avantages non financiers qu’une entreprise offre à ses employés. Ces avantages sont basés sur le bien-être émotionnel et la santé au travail, afin de construire des organisations qui donnent la priorité au bien-être de leur personnel.

Ce concept est issu de la théorie de la motivation et de l’hygiène de Herzberg, un éminent sociologue des affaires qui, en 1959, a déclaré que les performances des personnes au travail dépendent du niveau de satisfaction qu’elles éprouvent dans leur environnement de travail.

Plus récemment, l’OMS a mis en avant l’importance de la rémunération émotionnelle depuis 2007, mais ce n’est que ces dernières années qu’elle a gagné en pertinence pour les organisations, qui ont commencé à la mettre en œuvre avec engagement dans leur politique.

Parmi les avantages que les entreprises mettent en œuvre en tant que salaire émotionnel, citons les horaires de travail flexibles, les jours de congé, la possibilité de télétravailler, la mise à disposition d’espaces de repos et de relaxation, d’une crèche pour les enfants ou d’une salle de sport.

Le salaire émotionnel comprend également des avantages tels que des plans de formation et de développement professionnel, des possibilités d’évolution au sein de l’entreprise et la reconnaissance des réalisations et des objectifs.

L’objectif principal de l’offre de tels avantages est de faire en sorte que les employés voient l’entreprise sous un jour positif, afin de les encourager à rester dans l’entreprise pendant de nombreuses années. De même, pour améliorer leur vie personnelle et familiale. Et par conséquent, d’améliorer l’environnement de travail et d’augmenter la production.

La mise en œuvre de la rémunération émotionnelle dans les organisations.

Pour mettre en œuvre la rémunération émotionnelle dans une organisation, il faut garder à l’esprit que, quelle que soit la quantité de récompenses non financières que l’entreprise offre à son personnel, celles-ci ne pourront jamais compenser un faible salaire financier.

En fin de compte, si les entreprises veulent retenir leurs meilleurs talents, elles doivent leur offrir les bonnes récompenses financières. La rémunération émotionnelle est un élément qui s’ajoute à la rémunération financière. Il ne le remplace pas.

Dans ce sens, Artesanía Cerdá, dans le cadre de son modèle d’entreprise saine qui établit la santé de son équipe comme une priorité depuis une approche globale, a choisi de mettre en œuvre le salaire émotionnel au sein de ses politiques d’entreprise.

L’entreprise basée à Valence, en Espagne, offre, entre autres, les avantages suivants : panier de bienvenue pour la naissance d’un bébé d’un membre de l’équipe, accord avec une agence de voyage, corbeille de fruits à la pause-café tous les lundis, réductions sur les produits Cerdá, petit-déjeuner avec la direction lors du processus d’intégration, mise en place du télétravail et lancement d’une série d’activités dans le cadre du programme “Cerdá Te Cuida” proposant des menus hebdomadaires sains, des cours de yoga, des séances de physiothérapie et des ateliers pour arrêter de fumer.

Cerdá partage sa vision de la rémunération émotionnelle dans le premier épisode de son nouveau podcast “Life’s Little Talks, avec Juan Luis Ramos, chef de projet pour la réussite des clients chez Cerdá, ainsi que Carlota Sanz, KAM international de la division PETS de Cerdá et Ismael Hernández, People & Talent Manager chez Cerdá.

Cet épisode sera disponible à partir du 20 septembre sur la chaîne youtube.com/cerdagroup. Il s’adresse à tous les chefs d’entreprise, salariés et entrepreneurs qui souhaitent s’informer sur l’implication des experts dans la mise en place de la rémunération émotionnelle, son importance et ses bénéfices pour les entreprises.

Le podcast Life’s Little Talks est une initiative qui vise à créer un espace d’apprentissage, de réflexion et de mise à jour sur des sujets d’actualité tels que le divertissement, l’innovation, la durabilité, la santé et la culture d’entreprise.

______________________________________________

À propos de Cerdá

Le groupe Cerdá est spécialisé dans la production et la distribution de produits sous licence de marques de divertissement de renommée mondiale : Disney, Marvel, LucasFilms, Warner Bros, Nickelodeon, Universal… Les produits de la marque vont des vêtements et chaussures aux accessoires, en passant par les compléments… jusqu’à une ligne complète pour les animaux de compagnie. Toute une série d’articles conçus pour le plaisir de toute la famille. La base de l’entreprise est centrée sur le talent de son équipe qui, au fil des ans, s’est consolidée comme une entreprise de référence dans un grand nombre de pays européens. En tant que producteur d’articles pour la famille, le groupe Cerdá s’efforce de rendre tous ses processus plus durables et de réduire autant que possible l’impact sur l’environnement.

Boris Rabilaud
Les derniers articles par Boris Rabilaud (tout voir)

Dernieres Actualités

Articles connexes

Advertismentspot_img

Acutalités

Jean-Pierre Valentini, l’homme pressé

Jean-Pierre Valentini est né en Corse au cœur de la ville de Corte, le 5 février 1964. Assidu et consciencieux, il figure parmi les...

Quels supports de communication pour son entreprise ?

Faire de la publicité pour augmenter la visibilité de son entreprise et renforcer sa notoriété est un levier de communication bien connu des sociétés. Mais...

Quelles sont les étapes clés du passage d’un client en magasin?

Les entreprises ne peuvent plus se permettre d'ignorer le parcours du client. Une analyse régulière et approfondie est essentielle pour perfectionner chaque étape de...

Quelles études a fait le Docteur David Tisserant ?

Le Docteur David Tisserant est un expert gynécologue et chirurgien français. Il vous reçoit tous les jours dans son cabinet en France, précisément à...

Quelles études pour l’environnement ?

Lorsqu'on a une sensibilité pour l'écologie, il est possible de faire des études sur l'environnement. Cela permettra de mieux contribuer à la protection de...
Advertismentspot_img
error: Content is protected !!