Quelles solutions d’investissements choisir pour financer la création de son entreprise ?

Après avoir rédigé votre business plan puis effectué toutes les démarches de création, vient ensuite l’étape de la concrétisation de votre idée d’entreprise.

Pour franchir ce cap, vous devez nécessairement disposer de ressources financières suffisantes. Malheureusement, le capital réservé pour votre projet est insignifiant. Pire, votre banque refuse de vous accorder un prêt. Face à une telle situation, faire appel aux investisseurs reste la meilleure solution pour vous en sortir.

Quels sont les financements adaptés dans ce cadre pour vous soutenir ?

La love Money


Lorsque vous êtes à la quête de financement pour lancer votre entreprise, le premier réflexe que vous devez posséder est de vous tourner vers la Love Money. Entendez par ce terme l’ensemble des aides financières que vous pourrez obtenir auprès de votre entourage proche à savoir :

  • La famille ;
  • Les amis ;
  • Toute personne physique avec laquelle vous avez un lien étroit.

Si avoir recours au capital de proximité est la solution d’investissement à privilégier avant d’aller à la quête d’un financement extérieur, c’est parce qu’elle constitue une alternative avec plusieurs atouts.

Savoir Finance, le meilleur site de l’actualité financière révèle en effet que la relation qui vous lie à votre entourage immédiat vous dispense du fait de devoir prouver votre bonne foi. De plus, en recevant du financement auprès de vos proches, vous êtes épargnés des paiements de droits.

Pour que cela soit effectif, il faudrait que la participation de l’investisseur soit inférieure ou égale à 31 800 euros. De même, ce dernier devra être un mineur émancipé ou un majeur puis avoir moins de 80 ans. Aussi, devriez-vous être un descendant de l’investisseur.

Les Business Angels

Si les fonds collectés auprès de votre entourage demeurent insuffisants pour créer votre entreprise, sachez qu’il est possible d’obtenir du financement supplémentaire auprès des business angels.

Ce sont des personnes physiques, plus précisément des investisseurs privés qui sont prêts à vous apporter un soutien financier de 50 à 700 000 euros pour la concrétisation de votre projet. De plus, avec les business angels comme partenaires financiers, vous bénéficierez de tout le savoir-faire nécessaire pour mener à bien le lancement de votre structure.

Il faut en effet comprendre que la majorité de ces investisseurs privés sont des entrepreneurs ou d’anciens cadres. Ils font également partie d’un réseau d’investisseurs providentiels. Grâce à leur carnet d’adresses, vous ne manquerez pas alors de réunir tout le financement nécessaire pour démarrer vos activités.

Collaborer avec ces partenaires financiers constitue donc une option remarquablement avantageuse. Précisons cependant que pour bénéficier de tous ces atouts, votre plus grande tâche sera de convaincre les investisseurs.

Les business angels sont en effet connus pour collaborer avec des entreprises qui possèdent un remarquable potentiel d’avenir et de développement.

Que faire pour convaincre les business angels ?

Pour convaincre les business angels d’investir dans la création de votre entreprise, trois éléments doivent être vos meilleurs alliés. Il s’agit du business plan, du résultat de votre étude de marché et du plan de financement.

Dans le business plan doivent en réalité clairement figurer les risques et opportunités qu’il y a à collaborer avec votre structure. Vous devez aussi y préciser les forces et faiblesses de cette dernière ainsi que les services ou produits dont vous faites la promotion.

Le plus important au niveau du business plan, c’est de défendre votre projet sans omettre de détailler votre plan d’action. En ce qui concerne le résultat de l’étude de marché, il sera votre arme pour faire comprendre aux business angels que vous maîtrisez l’environnement dans lequel vous comptez vous lancer.

Au niveau de cet élément, n’hésitez donc pas à mentionner tous les détails sur vos concurrents, leur stratégie marketing et leur nombre. Quant au plan de financement, c’est l’élément qui devra mentionner le détail des dépenses du financement et le taux du retour sur investissement.

C’est grâce à ce plan que les business angels sauront si leur contribution financière sera utilisée à bon escient ou pas. Assurez-vous donc de faire bonne impression.

Découvrir le site Savoir Finance pour mieux comprendre et suivre l’actualité financière

Le crowdfunding


Si vous ne parvenez pas à séduire les business angels avec votre projet de création d’entreprise, sachez qu’avec le financement participatif, vous pourrez trouver votre bonheur. C’est une solution qui comporte non seulement peu de risques, mais qui est également facilement accessible.

Concrètement, le financement participatif qui est aussi connu sous le vocable de crowdfunding est un système de financement selon lequel vous êtes mis en relation avec plusieurs investisseurs via une plateforme spécifique. Ces derniers ont pour charge de se mobiliser pour vous réunir les ressources financières dont vous avez besoin.

Les fonds ainsi perçus vous sont accordés sous forme de contribution, de souscription de titres de capital ou de prêt. Pour entrer en possession de votre aide financière, une condition indispensable est de vous inscrire sur une plateforme de crowdfunding.

Une fois cette étape passée, vous devez présenter votre projet et communiquer autour de celui-ci afin de toucher un grand nombre d’investisseurs sur la plateforme.

Boris Rabilaud

Dernieres Actualités

Articles connexes

Advertismentspot_img

Acutalités

Le pilotage de la performance : quel intérêt pour l’entreprise ?

L’évolution et la pérennité d’une firme reposent essentiellement sur sa capacité à se donner les moyens pour administrer son activité avec efficacité. Ainsi, une...

Frédérik BOBET un consultant qui vous explique tout sur le référencement en vidéo

Un consultant en référencement est une personne spécialisée dans l'optimisation des sites web pour une meilleure visibilité dans les moteurs de recherche. L'objectif d'un...

Comment fidéliser ses clients ou fournisseurs ?

D’après plusieurs experts du domaine, la fidélisation de clients déjà dans la base revient beaucoup moins chère que la prospection de nouveaux clients. Ainsi, fidéliser...

Les étapes clés pour organiser un séminaire avec les collaborateurs de l’entreprise

Le séminaire d’entreprise constitue un outil de management stratégique efficace. Il renforce notamment la cohésion d’équipe et la motivation des collaborateurs. Il s’agit également...

Découvrez qui a droit à la PSC (Protection Sociale Complémentaire) !

La PSC est une couverture supplémentaire apportée au régime général de la sécurité sociale. Depuis sa création, cette participation des employeurs à l’égard de...
Advertismentspot_img
error: Content is protected !!