Signal le remplaçant de WhatsApp 
Signal le remplaçant de WhatsApp 

Depuis 2009, que la messagerie sécurisée pour portables et smartphones WhatsApp existe, nombreux ont été les autres outils qui ont tenté de la détrôner, au départ ils ont eu un certain succès, puis avec le temps l’effet de nouveauté s’est estompé, aucun n’est arrivé à sa hauteur, aujourd’hui un nouvel outil apparait Signal, qui pourrait lui tailler des croupières.

Signal le remplaçant de WhatsApp ?

WhatsApp a été racheté fort cher par Facebook, qui tente de le rentabiliser, mais ne réussit pas pour diverses raisons multiples, à tel point que ses deux principaux créateurs (Jan Koum et Brian Acton) ont fini par quitter Facebook en total désaccord avec sa politique commerciale vis-à-vis des clients finaux, et viennent de mettre beaucoup d’argent dans la fondation Signal, que Jan koum dirige.

Ce qui sous-entend, que drivée par les deux créateurs de WhatsApp (même si le développement fut assuré par un informaticien Russe), Signal a de grandes chances de réussir là où beaucoup d’autres ont échoué, car les idées sont là, portés par les deux géniaux géniteurs, qui ne feront probablement pas les erreurs existantes aujourd’hui sur WhatsApp et tant critiquées par la planète des internautes.

Signal la Fondation, gérée par les anciens de WhatApp

Plébiscitée par Ewdard Snowden, le fameux lanceur d’alertes, Signal Fondation a toutes les chances de réussir, au détriment de WhatsApp; à but non lucratif, elle va développer le produit et entretenir, l’application disponible sur le mobile et sur le web, en créant de nouveaux services essentiels (dans le monde du libre et de l’open source).

La Fondation dirigée par Brian Acton, et présidée par Jan Koum, a but pour essentiel de créer un autre modèle de technologie, à but non lucratif, où la vie privée et la protection des données seront le fil conducteur, Moxie Marlinspike son créateur y croit à fond, et l’organisation  (de Perry Barlow) Freedom of the Press le soutient complètement.

Signal simplement et facilement va par ses performances, démocratiser, ce qu’il convient d’appeler le chiffrement de bout en bout (end-to-end), pour tous les types de discussions. Sans compétence technique, les MMS et le SMS, seront analysés et traités en toute convivialité.

La sécurité reste un véritable souci, le FBI est l’un de ses plus fervents détracteurs, en prétextant que le problème de la sécurité publique, se posera un jour, néanmoins son utilisation est de plus en plus active par les journalistes et les personnalités politiques sans parler des simples « utilisateurs».

Signal, recommandée par les plus grands

Les professionnels, la préconisent et Mozilla Fondation (qui developpe Firefox), l’a désignée en 2020, comme « l’application de communication la plus sécurisée sur internet », allant même jusqu’à flouter les photos des communications prises et échangées, la Commission Européenne la conseille aussi, et ce n’est pas une mince recommandation.

Enfin, nous en terminerons, sans volontairement entrer dans les détails, par la recommandation récente de Elon Musk (patron de Tesla et de Space X), qui nous conseille fortement son utilisation au détriment de toutes les autres messageries sécurisées : « Utilisez Signal », a-t-il conclu dans l’un de ses récents tweets.

Boris Rabilaud