competences
competences

Le bilan de compétences est une prestation connue par tous, ou presque ! Il s’agit d’une méthode permettant d’identifier ses connaissances et ses compétences en matière de savoir-faire et de savoir-être. Elle permet aussi d’obtenir les clés nécessaires pour la construction de son avenir professionnel.

Toutefois, certaines personnes ne connaissent toujours pas l’utilité de ce bilan de compétences. Or, celui-ci offre de nombreux avantages, notamment dans le cadre de la reconversion professionnelle.

Zoom sur les raisons d’effectuer un bilan de compétences.

Le bilan de compétences pour réussir sa reconversion professionnelle

Il arrive qu’on ait envie de changer de métier et d’explorer de nouveaux horizons. Bien que certaines professions ne soient pas appelées à disparaître, ce n’est pas parce qu’on exerce un métier qui paye bien qu’on est obligé d’y rester toute la vie. De plus en plus de personnes songent à la reconversion professionnelle, et ce, pour de nombreuses raisons. En réalité, pendant que certains priorisent la sécurité de l’emploi, d’autres sont plutôt à la recherche d’un épanouissement personnel. Et ces deux critères ne sont pas forcément compatibles.

Ainsi, chacun a le droit de se reconvertir professionnellement, même s’il détient un poste sûr et bien rémunéré. La reconversion professionnelle est un moyen d’évoluer, de découvrir et de pratiquer un tout nouveau métier adapté à ses aspirations. D’ailleurs, la plupart des personnes qui réalisent un bilan de compétences sont animées par le désir de réussir leur vie. Avoir un métier passionnant est l’une des clés du bonheur.

Le bilan de compétences facilite ainsi la transition vers le métier de ses rêves. En gros, le bilan de compétences est une occasion de partir des expériences passées, d’être plus fixé sur le présent afin de mieux définir son projet professionnel futur. Ce sera le moment de se poser des questions sur ses compétences, la comptabilité du métier avec ses aspirations, etc. Grâce à des réponses précises, il sera plus facile de créer un projet professionnel viable et mesuré. Les grandes lignes directrices ainsi que les actions à mettre en place seront désormais à portée de main.

Le bilan de compétences pour un projet de création d’entreprise

Dans la lignée d’un test de prise de responsabilités, le bilan de compétence se présente comme un outil intéressant pour les futurs entrepreneurs qui veulent appréhender leur projet de création d’entreprise. En réalité, l’accompagnement leur permettra d’en savoir plus sur leurs profils d’entrepreneurs, leurs points forts, les axes d’amélioration, la capacité d’entreprendre, etc. Parallèlement, ils pourront consolider leur projet grâce à la connaissance des dispositifs d’aide à la création d’entreprise. Il est d’ailleurs possible d’effectuer ce bilan de compétences auprès de spécialistes tels qu’Accolitys qui proposent un accompagnement de qualité en ce sens.

Ce sera donc un point de départ qui peut être déterminant dans la mise en place d’une activité entrepreneuriale. Avec la synthèse finale, l’entrepreneur aura une feuille de route listant les actions restantes à réaliser afin d’assurer le bon développement de son projet.

Le bilan de compétences pour faire le point sur sa carrière

Quels que soient l’âge et la situation professionnelle, le bilan de compétences est indispensable afin de faire le point sur ses envies, ses compétences et ses ambitions. Il faut rappeler qu’il n’y a pas d’âge limite pour se reconvertir et changer de métier. Grâce au bilan, le professionnel pourra effectuer une petite pause de réflexion et de construction d’un projet professionnel viable qui sera la source de son épanouissement.

Réaliser un bilan de compétences est toujours une expérience riche en découvertes. Toutefois, il faudra s’accorder une parenthèse et se focaliser sur sa propre personne pour mieux prendre du recul sur son travail et sur soi-même. C’est donc un travail d’introspection qu’on peut réaliser en dehors des heures de travail. Par conséquent, il n’est pas obligatoire d’en parler à son employeur.

Le bilan de compétences pour rebondir après un licenciement

Le bilan de compétences est aussi une bonne solution permettant de rebondir suite à un licenciement. À cet effet, il aide à se repositionner sur le plan professionnel par rapport au marché de l’emploi. L’objectif est de trouver un nouveau poste adapté aux aspirations et permettant d’exprimer amplement son potentiel.

Suite à ce bilan, le bénéficiaire sera plus en mesure de se vendre lors d’un entretien de recrutement. D’ailleurs, ceux qui font un bilan de compétences sont plus efficaces que ceux qui ne l’ont pas réalisé, car ils ont une candidature plus qualifiée.

Améliorer sa confiance en soi grâce au bilan de compétences

Il est impossible de mettre en place un projet professionnel adapté à son savoir-faire, ses aspirations et ses aptitudes si on n’a pas une bonne connaissance de soi-même.

Heureusement que le bilan de compétences est là afin d’aider les professionnels à réaliser un travail sur eux-mêmes et à faire ressortir leur véritable personnalité, ce qui leur permettra de trouver plus rapidement le projet qui leur convient.

Ainsi, le bilan permet aux bénéficiaires de mieux prendre conscience de leurs valeurs et de leurs compétences, mais aussi, et surtout d’améliorer leur confiance en soi. Cela représente un atout non négligeable qui sera bénéfique sur le plan personnel et professionnel. Une meilleure connaissance de ses compétences personnelles, ses forces et ses faiblesses sera un atout précieux, quel que soit l’objectif final.

Reconversion professionnelle : à propos de la VAE

La VAE ou validation des acquis de l’expérience est une solution qui permet une reconnaissance officielle des compétences qui ont été acquises par l’expérience professionnelle ou personnelle. L’objectif est l’obtention d’un titre, d’un diplôme ou d’un certificat de qualification professionnelle.

La VAE peut être une démarche utile lors de la reconversion professionnelle, car elle facilite considérablement l’acquisition du diplôme. Elle est accessible à tous et ne présente aucune condition de statut, de niveau de formation, ni d’âge. Afin que le dossier soit validé, il faudra justifier au moins d’un an d’expérience lié à la certification visée.

Les salariés ne sont pas obligés d’informer leurs employeurs de leur souhait de réaliser une VAE, que ce soit dans le cadre d’une reconversion professionnelle ou pas. Toutefois, l’employeur peut décider de participer au projet en accordant au travailleur un congé ou bien en assurant la prise en charge du VAE, notamment dans le cadre du plan de développement des compétences.

Le bilan de compétences est un outil aux nombreux avantages. Il facilite amplement la définition d’un projet lors de la reconversion professionnelle et permet d’améliorer la confiance en soi et de trouver plus facilement la voie adaptée à ses compétences et aspirations.

Autres articles

Boris Rabilaud