Se former en bourse : 5 conseils avant de passer à l’action
Se former en bourse : 5 conseils avant de passer à l’action

Se lancer en bourse est tentant. Les actions sont une classe d’actifs au rendement très intéressant sur le long terme. À 10 ou 30 ans, leurs performances en font même la classe d’actif la plus rémunératrice.

De plus, investir en bourse permet de participer à l’économie réelle et de jouer un rôle dans le développement des entreprises. Si les sociétés mettent en vente des parts de leur capital sous forme d’action, c’est pour lever des fonds et ainsi financer leur croissance. Cet argent aura donc un réel impact.

Alors, investir en bourse, qu’est-ce que c’est exactement ?

Il s’agit d’acheter des actions d’entreprises cotées en bourse et ainsi obtenir des parts de propriété dans ces sociétés. Chaque action achetée correspond à une part du capital de l’entreprise. Lorsque vous achetez une action, vous devenez un actionnaire de la société, et en quelque sorte un associé de celle-ci. La part jouée par un actionnaire est proportionnelle au nombre d’actions qu’il possède. Plus vous possédez d’action d’une entreprise, plus votre pouvoir de décision sera important.

Si vous avez décidé de vous lancer, voici 5 conseils pratiques pour les débutants et débutantes.

1) Être prêt à investir que de l’argent que l’on peut perdre

Investir en bourse comporte des risques, particulièrement pour les débutants même si les traders exposent des salaires importants, peu en profitent vraiment. Si vous économisez depuis des années pour les études de votre fille, l’achat d’une maison ou votre retraite qui approche, ce n’est pas le moment de placer cet argent en bourse. Car acheter des actions comporte toujours un risque inhérent de perte en capital. Même si le but de ces placements est de gagner de l’argent par l’obtention de dividendes ou la réalisation de plus-values, la perte en capital est un vrai risque. Si elle a lieu, cette perte ne doit pas impacter votre niveau de vie.

En bourse, il existe des règles élémentaires de diversification afin de minimiser les risques. L’investisseur débutant doit les respecter et se constituer une épargne de sécurité sur des placements à capital garanti comme un livret A ou le fonds euros d’une l’assurance-vie. Il ne faut jamais investir tout son patrimoine sur des valeurs mobilières présentant un risque de perte en capital comme les actions.

2) Comprendre que la bourse n’est pas un jeu

On peut perdre, on peut gagner, mais la bourse n’est pas un jeu. C’est une activité qui demande de la rigueur et des connaissances. Contrairement aux idées reçues, investir en action ne permet pas de s’enrichir rapidement, à moins d’être extrêmement chanceux ! Il ne faut pas espérer doubler son investissement la première, ni la deuxième année. Il faut même s’attendre à essuyer des pertes. Il est néanmoins vrai que le rendement sur un long terme peut être particulièrement intéressant.

Lorsque vous achetez une action, vous devenez un véritable associé de l’entreprise en question. Pour réussir vos investissements, il faut agir en tant que tel. Tenez-vous au courant des actualités de l’entreprise, suivez l’évolution de son offre, observez ses résultats et étudiez ses rapports annuels. En effet, gérer un portefeuille boursier demande une véritable implication.

Lorsque vous aurez compris ce qu’exige cet investissement, il vous paraîtra évident qu’il faut chercher des actions de qualité. Pour cela, apprenez à identifier les entreprises qui présentent des avantages concurrentiels durables. Ce genre d’actions vous garantira une rentabilité stable sur le long terme. La principale clé du succès en bourse.

3) Ne pas faire confiance à n’importe qui

Lorsqu’il s’agit de gagner de l’argent, les conseils pullulent. Que ce soit sur Internet, dans les livres ou même de la part de vos proches. Mais attention, tous ceux qui s’autoproclament expert de la bourse ne le sont pas forcément. Le business du « coaching » et du conseil pour devenir riche peut être très lucratif et attirer des personnes malintentionnées. Ceux-là tenteront de vous vendre des cours payants, des ebooks ou encore des séances de coaching. Il existe cependant de véritables experts, des livres et des sites Internet de qualité qui vous permettront de vous améliorer et de commencer à investir au mieux.

Alors comment faire la différence entre un véritable expert et un vendeur de rêves ? Il existe plusieurs paramètres à prendre en compte pour évaluer l’expertise d’une personne :

  • Sa formation. Bien que des études ne soient pas nécessaires pour être un bon investisseur, elles sont un indicateur que la personne est qualifiée dans son domaine.
  • Sa reconnaissance. Une personne reconnue par ses paires a plus de chance d’être sérieuse. Qu’elle ait participé à des conférences et/ou publié un ou plusieurs livres est un bon indicateur.
  • Ses réalisations. Pour donner des conseils d’investissement, il vaut mieux être un investisseur à succès soi-même. Si la personne en question a eu du succès en bourse, c’est bon signe. Attention, tout de même, car ces affirmations sont difficiles à vérifier.

Sachez également qu’un grand nombre de contenus de qualité est disponible sur Internet et qu’il n’est pas forcément nécessaire de payer pour obtenir des conseils de base, nécessaire pour un débutant.

4) Être prêt à entrer dans un processus d’apprentissage long

Pour être efficaces, les investissements en bourse doivent se faire sur le long terme. En effet, les performances des actions s’accompagnent souvent d’une certaine volatilité. Avant de démarrer, fixez-vous un horizon d’investissement. S’il est trop court, vous serez tenté de prendre des risques démesurés étant donné la volatilité des actions à court terme. Celles-ci réagissent aux sautes d’humeur du marché et il est impossible de prévoir leurs mouvements sur un temps restreint. En bourse, la patience est la clé du succès.

Comme on apprend de ses erreurs, ce temps long vous permettra aussi de vous améliorer. Tout au long de votre parcours d’investisseur, il est indispensable de continuer à se former. Avec le temps vous apprendrez à rester à l’écart de la foule et à former vos propres analyses. C’est un élément indispensable. Il faut savoir garder la tête froide pour acheter sereinement pendant les baisses et ainsi être positionné pour profiter de la hausse quand elle viendra. En bourse, tout est une question de timing. Bien sûr, on ne réussit pas à tous les coups alors rappelez-vous que gagner de l’argent n’est pas systématique.

5) Multiplier les recherches dans ce domaine

Vous l’avez compris : le plus important pour réussir en bourse est la formation. Même si le fonctionnement du marché boursier repose sur des principes simples d’offre et de demande, il est indispensable de bien le comprendre avant d’investir. Cela vous évitera d’essuyer des pertes importantes. Il faudra connaitre les valeurs cotées. Mais aussi pouvoir effectuer efficacement un suivi des actualités économiques et financières pour se tenir au courant de la santé économique des entreprises dans lesquelles on investit. Pour finir, il sera utile d’acquérir des notions d’analyse technique et fondamentale afin de choisir au mieux les actions.

Pour obtenir ces informations, il existe de nombreuses ressources numériques : sites, blog, vidéos. Mais également des livres ou des formations. Avant d’investir dans l’une d’entre elle, renseignez-vous scrupuleusement sur ce qu’elle pourra vous apporter. Pour les débutants encore hésitants, une solution intermédiaire existe : la simulation d’investissement boursier. Elles permettent d’investir virtuellement, sans engager d’argent, et d’observer les résultats qu’auraient eu ces choix au fil des semaines. Ces simulations peuvent être un premier pas sécurisant dans le monde de l’investissement boursier.

Vous l’avez vu, si l’investissement boursier est attirant, de part son rendement particulièrement attractif, il demande aussi plus d’investissement personnel qu’on ne pourrait l’imaginer au premier abord. Bien investir en bourse demande une formation solide, un plan d’investissement sérieux et un engagement sur le long terme.

Il faut également éviter les erreurs de débutants en n’investissant pas d’argent que vous n’êtes pas prêt à perdre. Mais aussi se méfier des nombreux pseudo-experts qui profitent de l’attrait pour la bourse pour vous proposer des formations peu qualitatives.

Alors avant de vous lancer, en apprendre le plus possible est indispensable. Les investisseurs débutants devront avoir compris que la bourse n’est pas un jeu et qu’acheter des actions équivaut à devenir un associé de l’entreprise en question. Cela implique de suivre son actualité économique et financière et de s’y intéresser réellement. Pour les plus hésitants, la simulation permet de se familiariser avec les marchés sans risquer de perdre de l’argent.

Armé de ces quelques conseils, il ne vous reste plus qu’à vous lancer.

Bon investissement !

Boris Rabilaud