Vente à découvert en bourse : comment profiter des baisses de marché ?

vente à découvert traditionnelle
vente à découvert traditionnelle


Le marché de la bourse est un univers où les données sont susceptibles de changer à tout moment, en votre faveur comme dans le cas inverse. Lorsque vos actifs prennent de la valeur, c’est évidemment bénéfique.

Mais lorsque le cas contraire se produit, c’est-à-dire lorsque le marché est en baisse, comment réagir face à cette situation ?

Il existe des astuces qui vous permettent de tirer profit d’une baisse de marché, et la plus efficace est sans nul doute la vente à découvert.
Comment fonctionne-t-elle et quand faut-il y songer ? Toutes les réponses dans cet article.

Contents

Vente à découvert : la définition


La vente à découvert sur le marché boursier est une stratégie populaire utilisée par les traders pour réaliser des bénéfices ou plus-values sur des actions dont la valeur est supposée s’effondrer avec le temps. En réalité, il s’agit de l’autre face de la pièce que constitue le trading. Quand un trader achète un titre boursier, il espère que la valeur de ce dernier grimpe. Par contre, lorsque le trader opte pour une vente à découvert, cela implique qu’il estime que la valeur de cette action a de fortes chances de chuter.

Dans le cas d’une vente à découvert, le trader vend les titres d’une action qu’il ne détient pas encore. Il peut emprunter ladite action chez son courtier pour négocier ou investir, et la rembourser plus tard via ses gains ou à travers un dépôt de fonds en espèces par virement bancaire.

Le fonctionnement de la vente à découvert traditionnelle


La vente à découvert traditionnelle ou classique consiste simplement à emprunter un actif (ou une action) à votre courtier (ou à un investisseur) en échange d’un paiement assimilable à un loyer. Peu importe ce qui arrive par la suite, les actifs empruntés doivent être remboursés à la fin de l’échéance.

Le vendeur à découvert va donc céder ses actions sur le marché boursier et attendre la chute de leur valeur pour effectuer leur rachat. S’il arrive que le marché connaisse une longue période de baisse, le trader peut racheter les actions de son choix à un prix relativement bas. Le moment venu, il rendra les actions à son prêteur et empochera la différence de prix, qui constitue de ce fait son bénéfice.

Toutefois, la vente à découvert n’est pas sans risque. En effet, s’il s’avère que votre prédiction ne se réalise pas et que le marché reprenne sa marche en avant, cela ne sera pas une bonne nouvelle pour vous.

Dans ce cas, il s’agit d’un simple retracement du marché, et le trader sera dans l’obligation de racheter les mêmes actions au prix (supérieur) du marché, et donc, de perdre de l’argent.

La vente à découvert est donc basée sur le prêt de titres, et cette activité a permis à des gérants d’actifs de faire fortune en bourse.

La vente à découvert : les grands gagnants


Les entités qui gagnent à utiliser la vente à découvert se classent en trois principales catégories :

  • Les Hedge Funds ;

  • Les Banques d’Investissement ;

  • Les Traders Professionnels.


Les Hedge Funds plus connus sous l’appellation Fonds Spéculatifs, occupent le sommet de ce classement. Ils gagnent des fortunes en utilisant la vente à découvert. Généralement, ils optent pour des méthodes d’investissements spécifiques (telles que la stratégie Long Short et la Stratégie Short Only) qui reposent sur des conditions spécifiques du marché.

La Stratégie Long Short implique de se positionner simultanément sur les deux types de marchés : en hausse et en baisse. La stratégie Short Only, quant à elle, consiste à ne s’intéresser qu’aux marchés en crise ou surévalués.

Les Banques d’Investissement utilisent la vente à découvert dans le but de protéger et sécuriser les actifs de leurs clientèles. Rares sont les cas où elles utilisent la vente à découvert à des fins spéculatives.

Enfin, les traders professionnels complètent ce classement. Bien qu’ils soient moins en vue que les deux premiers, ils sont paradoxalement les plus actifs, car ils prennent quotidiennement un grand nombre de positions vendeuses selon les tendances du marché.

Conclusion


La baisse des marchés boursiers n’est pas forcément synonyme de perte d’argent pour les traders. Ces derniers peuvent utiliser certaines méthodes comme la vente à découvert pour fructifier leurs avoirs, ou tout au moins pour réduire les risques de perte. La vente est basée sur le principe de prêt, et bien qu’elle s’avère judicieuse et astucieuse, cette méthode possède quelques inconvénients. Vous n’êtes pas à l’abri de mauvaises surprises, car la baisse du marché peut être juste un retracement. Dans ce cas de figure, vos pertes peuvent être illimitées.
Boris Rabilaud
Dernieres Actualités
AdvertismentExpert Référencement Google
Articles connexes
Advertismentspot_img
Acutalités

Slack : communication et collaboration pour les équipes modernes

Au sein des entreprises d'aujourd'hui, la communication et la collaboration efficaces sont essentielles pour le succès des projets et l'amélioration continue de la productivité....

Feedly : organisez, lisez et partagez les informations qui vous intéressent

Le web est une véritable mine d'informations en tout genre, et il peut parfois être difficile de s'y retrouver entre toutes les sources d'information...

Guide pratique pour sélectionner le téléphone professionnel adapté avec l’opérateur Free

Dans un monde où la technologie avance à grande vitesse, choisir le bon téléphone pour ses activités professionnelles peut être complexe. Cet article vous aide...

Forest : restez concentré en plantant des arbres virtuels

Aujourd'hui, de plus en plus d'applications mobiles voient le jour pour aider les utilisateurs à améliorer leurs habitudes et leur productivité. Parmi ces applications,...

Happify : des activités et jeux pour améliorer votre état d’esprit

Au quotidien, le stress et les soucis peuvent s'accumuler et impacter notre état d'esprit. Et si l'on vous disait qu'il existe des outils pour...
AdvertismentE reputation Entreprise