Comment devenir coach sportif ?
Comment devenir coach sportif ?

Le métier de coach sportif consiste à encadrer une pratique sportive de groupes ou individuelle chez une personne ou dans une salle de sport.

Se Lancer dans le coaching  sportif

Un coach sportif peut aussi intervenir auprès de clubs comme préparateur physique de manière ponctuelle. Les deux métiers sont bien distincts, mais on fait parfois appel à des coachs sportifs dans des clubs pour proposer des entraînements type PPG (Préparation Physique Globale).

Ainsi, les coachs sportifs peuvent exercer des métiers assez différents, encore plus s’ils se spécialisent, et ce qui est intéressant, c’est qu’il y a aussi plusieurs parcours pour le devenir ! Laissez-moi vous expliquer comment devenir coach sportif.

Être sportif

Si le métier en lui-même ne nécessite pas d’avoir un bon niveau sportif, ne pas être sportif sera gênant pour plusieurs raisons. La première raison, essentielle, c’est que votre approche ne sera pas la même que celle d’un sportif, il vous sera plus difficile de prodiguer les bons conseils et de savoir ce que ressent la personne que vous suivez. Ensuite, il est plus difficile de montrer un exercice ou un mouvement si vous n’arrivez pas à l’exécuter.

Être sportifUne autre raison que l’on peut soulever est celle de la crédibilité. Bien sûr un coach qui n’a pas le physique d’un athlète peut avoir eu une carrière et avoir un niveau excellent, ses compétences ne seront pas questionnées.

Pour un débutant, c’est beaucoup plus compliqué, et on peut imaginer qu’une personne non sportive ne connaît pas suffisamment ce dont elle parle.

Ainsi, la pratique du sport est aussi importante pour un coach sportif, mais cela ne signifie pas qu’il faille essayer d’avoir le niveau des personnes encadrées ! Il faut évidemment faire la distinction et pouvoir montrer ce que les personnes devront faire. Quand on coache un débutant, les attentes envers le coach sont de pouvoir faire mieux que le débutant et lui montrer les bons mouvements pour l’aider à progresser. Quand on coache athlètes de haut niveau, les exigences sont toutes autres, il faudra pouvoir les suivre, les conseiller et les amener à s’améliorer. Mais pour aider un athlète, il faut avoir eu un haut niveau dans le sport concerné. Alors, dans tous les cas, un bon niveau sportif, ou au moins l’envie de faire du sport, est requis pour se lancer dans cette carrière.

Si vous souhaitez obtenir de bons conseils sportifs et nutritionnels avec des explications détaillées, rendez-vous sur ce site : www.benjaminsant.fr, animé par un sportif de haut niveau qui vous donne tous ses secrets.

Obtenir un diplôme, Brevet Professionnel

La profession de coach sportif est réglementée, il faut absolument obtenir un diplôme qui permet d’utiliser ce terme et qui vous protège en cas d’accident. Le terme « coach sportif diplômé d’État » est souvent mis en avant, mais il n’a pas trop de sens.

Les diplômes :

plusieurs diplômes permettent de devenir coach sportif, et ces diplômes n’ont pas tous la même valeur.

BPJEPS (Brevet Professionnel de la Jeunesse, de l’Éducation Populaire et du Sport).

  • Ce diplôme est le plus rapide (8 à 16 mois de formation), il permet d’encadrer des groupes, mais ne permet pas d’être responsable d’une salle de sport.

STAPS (Sciences et techniques des activités physiques et sportives) et DEUST (diplôme d’études universitaires, scientifiques et techniques) métiers de la forme.

  • Ces études sont complètes et permettent en 2 ans ou 3 ans de gérer une salle de sport, d’encadrer toute activité sportive ne requérant pas de compétence supplémentaire. On peut compléter la licence STAPS par un master.

Certificat de Qualification Professionnelle (CQP) Animateur de Loisir Sportif (ALS) option AGEE (Activités gymniques d’entretien et d’expression).

  • Cette formation de 162h est la plus simple et permet aussi d’exercer comme coach sportif mais de manière plus limitée, seules certaines activités sont possibles et concernent la remise en forme. Mais bon, ce terme n’étant pas vraiment défini, c’est aussi une voie permettant de devenir coach sportif, il n’est pas possible de gérer une salle de sport avec ce diplôme.

DEJEPS (Diplôme d’État Supérieur de la Jeunesse, de l’éducation populaire et du sport).

  • Ce diplôme correspond au niveau supérieur du BPJEPS, il permet de gérer une structure sportive. On retrouve un diplôme supérieur, qui est le DESJEPS et qui permet de gérer des organisations de grande taille et d’avoir les compétences stratégiques requises. Le DEJEPS donne les mêmes possibilités qu’une licence STAPS pour un coach sportif.

On peut aussi obtenir des diplômes de spécialisation pour certains sports, ce qui permet de devenir coach spécialisé, coach de yoga etc. ou moniteur, entraîneur. Ce métier est un peu différent de celui du coach sportif.

On retrouve également les métiers d’entraîneur, de moniteur sportif, de préparateur physique qui sont différents et se rattachent plus à la pratique du sport en club. Le métier de coach sportif peut aussi être celui d’un accompagnateur global et être complété par une formation en coaching de vie, retrouvez en plus sur l’article 5 Etapes pour devenir Coach de vie

 

S’orienter dans une discipline

Le métier de coach sportif est assez varié, et ne sera pas le même que vous décidiez de travailler dans une petite ou une grande ville, en club ou à domicile. Puis, il faut choisir le sport cible et la clientèle. Pour être un bon coach sportif, il faut aussi pouvoir en vivre, et réfléchir à cette question avant même de préparer son diplôme est encore mieux. Posez-vous toutes ces questions, et réfléchissez à ce que serait votre journée idéale en tant que coach sportif, cela vous aidera à vous orienter.

Le métier de coach sportif est associé à la remise en forme, mais en restant sur ce domaine, il faut s’orienter, puis si vous décidez de vous spécialiser, il faudra choisir un sport en particulier.

Les différents métiers de coach sportif

-Coach à domicile. Vous aurez besoin d’une bonne communication afin de trouver des clients, vous rendre chez eux et les encadrer pour une séance de sport. Vous êtes responsable de la séance, il faut bien gérer l’administratif (assurance, statut) pour être bien protégé en cas de blessure ou d’accident.

-Coach en salle de sport. Il y a en fait plusieurs manières de pratiquer ce métier en salle. Vous pouvez être embauché par un club de sport (salle de musculation…) pour proposer des cours, encadrer les pratiquants, ou intervenir de manière ponctuelle.

-Coach de fitness, un peu différent, spécialisé dans le fitness et la remise en forem.

-Avoir sa salle de sport. Créer son club de sport est un choix qui demande de bien s’organiser pour être rentable. Il faut faire un calcul de rentabilité qui prenne en compte la location, ou l’achat de la salle, les différentes taxes, et déterminer un prix de séance ou d’abonnement qui vous permette d’en vivre. Cette étude peut être un peu compliquée, et il faudra une bonne communication pour débuter.

Enfin, il faut se poser la question du statut juridique, cette partie peut être un peu embêtante, et pourtant, si l’on ne s’y intéresse pas, on risque de s’y prendre au dernier moment et de choisir sans trop savoir pourquoi. On retrouve trois choix principaux, travailler au sein d’une entreprise, créer son entreprise, ou choisir le statut d’autoentrepreneur. Chaque statut a ses avantages et inconvénients, je vous les présente brièvement :

-Autoentrepreneur. Vous êtes votre propre entreprise, pas de contraintes d’employeur, mais toute la gestion administrative à faire.

Créer son entreprise.

-Être employé par une entreprise. Salaire et congés payés, mais salaire fixe ou avec primes. Très pratique, et bien si vous n’êtes pas à l’aise avec l’administratif, mais si vous souhaitez avoir des revenus importants, ce n’est pas le bon choix. Il est possible de commencer comme cela, avant de se former pour créer son entreprise.

Le métier de coach sportif est passionnant, il vous permet d’organiser vos séances, de décider de ce que vous souhaitez faire et d’avoir une diversité de manières de l’exercer. Avec une bonne organisation, vous pourrez très bien en vivre ! C’est un métier où les revenus dépendent beaucoup de votre vision entrepreneuriale, et il faut s’intéresser à la création d’entreprise et à ce type de questions économiques pour atteindre une bonne rentabilité. Les salaires de base pour ce type d’emplois sont élevés par rapport à l’accessibilité de l’emploi, on parle de 1800€ net mensuel. Alors, que vous choisissiez ce métier par passion ou par intérêt pécuniaire, en vous investissant, vous pourrez transmettre votre passion à de nombreux sportifs !

 

Boris Rabilaud